Conservatoire

  • Trouver quelqu'un

Faisons connaissance:


Florian Alter

  • Fonctions: Bureau du Conseil

Après avoir fait son certificat au conservatoire de Sion, Samuel Antille a suivi des études supérieures de musique en flûte traversière à la Haute école de musique de Lausanne et à la Hochschule der Kunste à Berne. En parallèle, il suit des études d'histoire à l'université de Besançon. Egalement titulaire d'un diplôme de pédagogie réalisé à la HEP de St-Maurice, il enseigne la flûte traversière depuis 2010 à l'école de musique de Chalais ainsi que la musique et l'histoire depuis 2015 à l'ECCG-EPP de Sion.

Claude-Alain Barmaz est né en 1976 à Vétroz (VS). Il commence à jouer du cornet dès son plus jeune âge avec son père. A dix ans, il suit les cours privés de Géo-Pierre Moren. Il remporte une multitude de titres lors des championnats suisses des solistes de 1993 et 1994. En septembre 1995, il est invité à Auckland en Nouvelle-Zélande lors du prestigieux concours mondial des solistes « The Errol Mason Memorial Trust » où il arrache une brillante deuxième place.

Il obtient en mai 1996 son certificat professionnel de trompette au Conservatoire de Musique de Genève dans la classe de Gérard Métrailler. La même année, il enregistre son premier CD intitulé « Kamikaze » en collaboration avec Géo-Pierre Moren et le Brass Band 13 Etoiles. En 1998, il remporte le 1er prix au Concours d’Exécution Musicale de Riddes (VS).

Avant même d’avoir achevé ses études, Claude-Alain est engagé à l’Orchestre de la Suisse Romande en janvier 1999. En fin d’année il grave son deuxième CD enregistré avec Lionel Monnet (Piano & Orgue). En juin 2000, il achève ses études au Conservatoire de Musique de Genève (classe de Gérard Métrailler) en obtenant un 1er prix de virtuosité avec distinction. Il obtient en septembre de la même année un prix d’encouragement au prestigieux Concours Maurice André à Paris.

En juillet 2005, il est invité par le Brass Band National des Jeunes de Suisse (NJBB) en tant que soliste et professeur des cornets lors du traditionnel camp d’été à Gwatt (BE).

De octobre 2007 à août 2009, Claude-Alain a dirigé la fanfare « Concordia » de Nendaz.

Claude-Alain pratique la musique de chambre au sein de deux formations de cuivres : le Quintette « Gesualdo » et le « Quintette du Rhône » avec lesquels il se produit régulièrement en Suisse et à l’étranger.

Depuis septembre 2001, Claude-Alain est professeur de trompette/cornet au Conservatoire Cantonal de Sion.

Chanteuse valaisanne, Romaine Berguerand a fait ses études au Conservatoire cantonal de Sion – piano et branches théoriques professionnelles.

Elle partage son activité entre l'enseignement du Langage musical au Conservatoire de Sion, l'enseignement du Piano en cours privé et se passionne depuis toujours pour la Scène et la Chanson. Actuellement, elle est demandée comme experte pour les examens de Solfège au Conservatoire de Lausanne.

Ci-après le lien pour découvrir ROMAINE.

Nicolas Bernard étudie la musicologie à l’Université de Paris IV-Sorbonne avant d’obtenir le premier prix ainsi que le premier prix d’excellence de trompette, puis le premier prix de musique de chambre au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil-Malmaison.

Trompette solo de L’Orchestre Universitaire de Paris IV-Sorbonne, il entreprend l’étude de la trompette baroque et devient membre de la musique de la Garde Républicaine française de 2003 à 2006 tout en jouant régulièrement dans l’orchestre de l’Opéra National de Paris.

Nicolas Bernard est depuis 2006 deuxième trompette solo de l’Orchestre de Chambre de Lausanne. Il joue régulièrement en tant que première trompette solo remplaçant à l’Orchestre de la Suisse Romande ainsi qu’au Berner Symphonieorchester.

Après une formation complète de violoniste dans les conservatoires supérieurs de Lausanne avec Jean Jaquerod (violon-solo de L'Orchestre de Chambre de Lausanne) et de Genève avec Marie-Annick Nicolas et Patrick Genet (premier violon du quatuor Sine Nomine), Valérie Bernard obtient son diplôme d’enseignement et deux premiers prix pour ses examens de Virtuosité. Elle se perfectionne également auprès de Gabor Takacs (quatuor à cordes), Jean-Jaques Balet (musique contemporaine), Heinz Schneeberger (musique baroque) puis part à Moscou, pour suivre l'enseignement de Miroslav Roussine (élève de David Oistrakh) à l'Académie Gnessine.

Ses activités musicales sont essentiellement partagées entre la musique de chambre classique et contemporaine. Régulièrement et cela depuis 2006 dans la compagnie CH.AU (concerts-brunchs au théâtre de l'Oriental à Vevey, plate-forme pour des compositeurs suisses et étrangers actuels), depuis 2014 dans" Triofane3mg" (Trio clarinoxyl, violinol/altohol et pianoxen), aussi dans le duo " Il pleut des cordes" depuis juillet 2016 (avec guitare, luth, alto dans des oeuvres originales composées par les interprètes). Valérie a joué durant une dizaine d'années dans la compagnie ContaCordes (spectacles contes et musique) depuis 2002 et des expériences avec des groupes de jazz (3+3 Jérôme Berney, IGAPO, Valentine Mercier) et d'improvisation libre, aussi dans des pièces de théâtre (Baptiste et Angèle de Francine Wohnlich au théâtre de Vidy, théâtre du Poche), le Génie de la Boîte de Raviolis ( en quatuor, mis en scène par Lionel Frésard), l'Histoire du Soldat de Srawinsky et Ramuz à maintes reprises...

Parfois, elle joue en soliste...avec L'OSR, L'OCL, L'OS-M, l'orchestre de Ribaupierre et depuis 2015, elle occupe le poste de violon-solo à l'Orchestre de Saint-Maurice (sous la direction d'Ernst Schelle).

Valérie occupe le poste de professeur de violon et alto au Conservatoire cantonal du Valais depuis 2004, section Monthey et Saint-Maurice.

Lisa Sonia Biard

  • Discipline: Langage musical
  • Langues: Anglais, Espagnol, Francais
  • Fonctions: Professeur

Après avoir obtenu son Bachelor of Art in Music en bayan (accordéon classique) et en Direction Instrumentale à la Haute Ecole de Musique de Lausanne, Lisa Biard décroche son Master of Art in Music Pedagogy en juin 2015.
Lors de la fin de la première moitié de sa formation, elle avait également obtenu un prix de l’HEMU pour son récital et son travail de Bachelor.
En mai 2013 elle est lauréate de la Bourse de la Fondation Friedl Wald à Bâle.

Active depuis toujours dans différentes formations, elle continue d'écrire, de composer, d'arranger, et de participer à différents projets musicaux (allant du Flamenco à la musique Balkanique en passant par la musique classique et le rock), en tant que chanteuse, pianiste ou accordéoniste.
Elle fait la création de son projet de composition (chanson à texte, piano voix et bayan)sous le nom de « Bliss ». Des titres sont disponibles online sur youtube, Facebook, Mx3 et Soundcloud (Bliss Project).

Parallèlement, elle enseigne l'accordéon, l'éveil à la musique et le langage musical en Valais et dans le Canton de Vaud, ainsi que la musique aux école publiques des régions de Nyon et Fribourg.

En décembre 2018 elle est invitée sur scène par le Ballet Béjart de Lausanne, pour interpréter le rôle de la marraine-fée musicienne, dans le ballet Casse-Noisette de Tchaïkovski. Elle aura la chance de suivre le ballet en tournée pour cette production.

Jean-François Bobillier est né à Orsières en 1973. Après ses débuts à la fanfare Echo d'Orny, il termine ses études de branches théoriques, d'euphonium et de direction au Conservatoire de Sion en 1994. En 1995, il effectue la première école d'officiers de musique à Zürich, formation qui lui permettra de diriger différents orchestres de musique militaire. Imprimeur de métier, il décide alors de se consacrer exclusivement à la musique et entre dans la classe de direction d'orchestre symphonique de M. Hervé Klopfenstein et dans celle d'orchestration de M. Jean Balissat, au Conservatoire de Lausanne, études qu'il termine avec succès en 2001. Il étudie également l'orchestration auprès du compositeur M. Franco Cesarini au Conservatoire de Zürich. Il participe en outre à diverses académies de direction d'orchestre symphonique à l'étranger, notamment à Cernay (1997), Sarajevo (1998) et Pontarlier (2001).

Il dirigea notamment le Brass Band Junior Valaisan, l’ensemble de cuivres Ambitus, l’Ensemble de Cuivres Valaisan, l’école de musique des Cadets de Genève.

Il est régulièrement engagé comme jury lors de divers concours ou girons et plus récemment au concours européen de Brass Band à Linz. Il a été appelé comme chef invité par l'orchestre d'harmonie professionnel « Aulos » (2004-2007). En 2008, il dirigea l'Harmonie Nationale des Jeunes, en 2011 le Brass Band National des Jeunes et en 2012 le JBBFO.

En 2003, il se plaça au 5e rang du concours européen de direction de brass band à Bergen en Norvège, et remporta la même année la "Baguette d'Or", 1ère place au concours suisse de direction de Baden.

Silveria Böllenrücher

  • Discipline: piano
  • Langues: Allemand, Anglais, Francais
  • Fonctions: Professeur

Silveria Böllenrücher est née en 1976. Originaire de Bagnes, elle suit une formation scolaire et musicale complète en Valais, couronnée par une maturité latin-anglais et, dans la classe de Dominique Weber, une virtuosité de piano avec distinction.

Parallèlement à ce parcours, cette dernière fréquente assidument diverses mastersclasses en Suisse et en Amérique afin d’enrichir son bagage pianistique. Ajoutons à cela aussi, plusieurs concours en France et en Allemagne, avec de nombreuses médailles à la clé (Nerini, Bellan, Concours Musical de France, ...)


Tout en menant une activité scénique (récitals de musique de chambre, de soliste, etc) Silveria Böllenrücher a complété sa formation pédagogique en décrochant un diplôme de formation initiale professionnelle des enseignants du secondaire I et II à la Haute école pédagogique du canton du Valais complété par un Goethe Zertifikat d'allemand et un Advanced d'anglais (niveau C1).

La voie de l’enseignement était, chez cette pianiste, un chemin emprunté très tôt dans sa carrière, puisqu’elle s’est vue confier les classes de l’école de musique de Renens à 17 ans déjà.


Aujourd’hui, elle partage sa vaste expérience entre ses élèves de piano de la section du Haut-Plateau du conservatoire cantonal, le cycle d’orientation de St-Guérin, en qualité de professeur de musique, d'allemand et d'anglais et son activité de pianiste en tant qu'accompagnatrice de diverses classes du conservatoire de Sion et membre de différentes formations de musique de chambre.

David Bonvin

  • Discipline: trompette et cornet
  • Langues: Francais
  • Fonctions: Professeur

David Bonvin a fait ses études à la Haute Ecole de Musique de Lausanne dans la classe professionnelle d’Olivier Anthony Theurillat et a obtenu en 2010 un Bachelor en trompette, en 2012 un Master en pédagogie de trompette et en 2014, un Master Performance de trompette. En 2009, il obtient également un diplôme professionnel de direction d'orchestres à vent.

Professeur de cornet et trompette en Valais, plusieurs de ses élèves se sont distingués lors de concours cantonaux et nationaux.

Il a joué au sein de Brass Band de premier plan tels que l’Oberwalliser Brass Band (cornet) et le Valaisia Brass Band (bugle) avec à la clé un titre de champion suisse des Brass Band en 2009, un sixième rang au championnat d’Europe des Brass Band en 2010 et un titre de vice-champion suisse des Brass Band en 2011.

Depuis septembre 2014, il est trompettiste de l’Orchestre de Chambre du Valais et de l’Orchestre de l’Opéra du Rhône (Guillaume Tell en août 2015). Il a joué avec des chefs de renoms tels que Ralf Weikert, Aurélien Azan Zielinski, Paul Meyer et Benjamin Lévy.

Directeur d’orchestres à vent freelance en Suisse et en France, il remporte plusieurs prix avec ses ensembles.

David Bonvin est artiste de la marque Yamaha instruments...

Barbara Borse se présente :

Depuis mon plus jeune âge, je savais ce que je voulais devenir : institutrice. J’ai suivi donc la formation à l’école normale de Brig, dans mon Haut-Valais natal.
Mais durant mon enfance, j’ai découvert une autre grande passion : la musique. Mon diplôme d’institutrice en poche, j’ai continué ma formation de piano au Conservatoire de Berne dans la classe d’Otto Seger.
Mon diplôme d’enseignement ainsi que le « Höherer Studienausweis » (virtuosité) m’ont permis de vivre mes passions : plonger avec mes élèves dans l’univers fantastique de la musique, comme accompagnatrice, comme experte et comme professeur.
Mes années d'expérience, soutenues par une formation continue approfondie et performante, perfectionnent continuellement ma passion de transmettre la musique et de réveiller l'engouement de l'élève pour celle-ci…

Laurent Bovier

  • Fonctions: Bureau du Conseil

Président du Conseil de fondation du Conservatoire cantonal

Samuel Cacialli est né à Sierre (Valais). Passionné des instruments de percussion depuis l’âge de 12 ans, il intègre les rangs de la société de musique «La Fraternité» de Noës. À l’âge de 17 ans, il entre au Conservatoire de Sion dans la classe de M. Richard Métrailler et ensuite dans celle de M. Didier Métrailler, où il obtient en 2008 un certificat préprofessionnel de percussion.

En 2009, il débute ses études à la haute école de musique (HEMU) de Lausanne, dans la classe de M. Stéphane Borel et depuis 2012 également dans les classes de M. Jacques Hostettler et de M. Nicolas Suter. Samuel obtient un Bachelor en 2012 et un Master en pédagogie en 2014.

Parallèlement à ses études il obtient un certificat de direction instrumentale dans la classe de M. Pascal Favre en 2010. Depuis 2007 il est sous-directeur de «La Fraternité» de Noës et, depuis 2010, directeur de l’école de musique « Les Croqu’Notes ». Depuis 2014 il occupe le poste de directeur de «L’Union Instrumentale » de Leytron.

Samuel enseigne la percussion au Conservatoire cantonal ainsi qu'au sein de différentes écoles de musique du Valais. Il est également actif en tant que musicien dans différents projets et notamment musicien au sein du « Valaisia Brass Band » ensemble de niveau d’excellence.

Originaire de la frontière belgo-allemande, Patricia Campion-Piana a fait ses Humanités Latin-Grec à Bruxelles, suivies d’études au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles. Après l’obtention d’un Diplôme d’Aptitude Pédagogique à l’Enseignement du Solfège, d’un Certificat de Psycho-Pédagogie et d’Analyse Musicale, d’un Premier Prix de Solfège, d’Histoire de la Musique et d’Harmonie Ecrite, elle y professe le piano et le solfège avant de s’établir en Valais.

Professeur de solfège au Conservatoire Cantonal de Musique de Sion depuis 1986, elle enseigne également à la Haute Ecole de Musique de Lausanne sur le Site de Sion (HEMU – Vaud Valais Fribourg), après les cours professionnels dès 1990 pour le Conservatoire SUPERIEUR, relayé par la CSAMTV. Les cours préprofessionnels débutent en 2001 au Conservatoire, et le plaisir d’une formation suivie de classes d’adultes en 2008. La HEM de Genève l’invite depuis 2007 comme expert des classes Supérieures dans le cadre du Master de Théorie et de Direction.

Anne Casularo-Kirchmeier a étudié la flûte à bec aux Conservatoires de Lausanne, Bienne et Berlin avec E. Mülli et G. Lünenbürger. Elle a été lauréate en 1987 du « Concours National d’Exécution Musicale » de Riddes, en 1988 du Diplôme d’enseignement de flûte à bec avec mention, en 1991 d’une Virtuosité « mit Auszeichnung » puis a suivi une spécialisation en musique contemporaine auprès de G.Lünenbürger. Elle a été trois années consécutives lauréate d’une bourse de la Fondation Ernst Göhner, a réalisé de nombreux concerts en Europe, enregistré pour diverses radios et télévisions et produit plusieurs CD’s consacrés à des œuvres inédites d’auteurs des XVIIIe et XIXe siècles.

Les recherches musicologiques qu’elle poursuit l’ont portée à redécouvrir des instruments méconnus du XIXe siècle comme les flageolets et le czakan et à les faire connaître lors de concerts, séminaires et enregistrements. Elle préside l’Association Flatus qui présente depuis 1995 dans le cadre du Festival Flatus des raretés musicales et organise des séminaires de découverte de répertoires méconnus (p.ex. l’œuvre didactique du compositeur valaisan Charles Haenni).


P E D A G O G I E

Enseignant depuis 1990 au Conservatoire du Valais, elle y a formé différents ensembles :

en 1999 le quatuor Le Zéphyr formé d'élèves avancés et d'anciens élèves, invité à plusieurs reprises à l’étranger; en 2001 « Les Joueurs du Flûte du Conservatoire », ensembles de 3 à 6 élèves de niveau " Moyen" et "Secondaire"; en 2011 « l' Harmonie de flûtes à bec du Conservatoire », orchestre de 15 à 25 flûtistes, ouvert à tous les étudiants dès leur 2e année d'étude.

Utilisant dans son enseignement l'improvisation et l'imaginaire des enfants pour favoriser le développement de leur expressivité musicale, elle a créé en 2011 l'atelier " Histoires en musique & Musique en images " ouvert à tous les instruments dès 8 ans, qui a lieu chaque année entre septembre et novembre.

Elle enseigne depuis 2015 au niveau préprofessionnel auprès de l'Istituto Nazareth de Rome et est responsable pédagogique de la Société valaisanne de la Flûte


E N R E G I S T R E M E N T S :


S I T E : www.annekirchmeier.com

Né en 1967, “...ce virtuose du bandonéon et de l’ accordéon ne connaît pas de frontières de style: la musique classique, le jazz, les musiques actuelles, les racines populaires... son expression artistique séduit d’ emblée et est toujours empreinte de vérité...”

Diplôme d’ enseignement avec Mention Excellent, Virtuosité d’ accordéon avec distinction et félicitations du jury. Stéphane Chapuis enseigne actuellement au Conservatoire de Lausanne - HEM (Haute Ecole de Musique), au Conservatoire cantonal de musique de Sion, à l’EJMA - VS (Ecole de Jazz et Musique Actuelle), au Conservatoire de Musique Montreux - Vevey - Riviera.

Mathieu Constantin est né le 4 mars 1987 à Sierre. Il débuta la guitare à l'âge de 7 ans dans la classe de M. Christian Tille au conservatoire de Sion. Il obtint en 2005 le certificat amateur de guitare avec la mention "Excellent". Cette même année il participa au concours suisse des jeunesses musicales, où il remporta le premier prix.
Il débuta en août 2005 les classes professionnelles avec M. George Vassilev, il obtint le diplôme d'enseignement en 2009. Il termina le Master d'interprétation dans cette même classe en juin 2011.

Parallèlement à ses activités de guitariste, Mathieu Constantin accorde beaucoup d'importance à divers sujets, tels que la composition, la recherche ou la création. Il interpréta en 2007 le concerto Op.15 de Guy Kummer-Nicolussi, concerto créé "pour ses doigts" selon le compositeur. Il enregistra en 2009 les oeuvres pour ensemble de guitares de ce même compositeur.

Très intéressé par la direction, il est amené à diriger des ensembles de divers horizons (sociétés de musique traditionnelle, ensembles de guitare...) Il dirige actuellement trois sociétés chorales.

https://m.youtube.com/playlist?list=PL53U8nO7hbWpQeCnTcUI1UGEd64L6mtzh

Né en 1986, Michaël découvre le cornet au sein de sa Fanfare, puis la trompette ainsi que la musique classique. Il rentre à la Haute Ecole de Musique de Lausanne dans la classe de Marc Ulrich, puis d’Olivier Theurillat, où il obtient les Masters de Pédagogie et de Performance.

Intéressé par tous types de musique, il est musicien d’orchestre au « Sinfonietta de Lausanne », pratique la trompette baroque avec « le Moment Baroque », joue dans un groupe de Funk- electro Veveysan « DFX », a participé à plusieurs concours avec des brass bands comme Valaisia et a pris part à plusieurs projets de musique de chambre, notamment avec le « Geneva Brass Quintet ».

Soucieux de transmettre sa passion de la musique et de son instrument, il enseigne depuis plus de 10 ans dans plusieurs écoles de musiques Chablaisiennes et en Valais.

Né en 1958 à Oradea (Roumanie), Radu Cotutiu commence l'étude de la flûte au Conservatoire avec le maître Pech Ludwig et, avant d'entrer au Conservatoire Supérieur de Musique de Cluj-Napoca, dans la classe du maître Gavril Costea, il fait ses débuts avec l'Orchestre Symphonique d'Oradea.

En 1980, il obtient son diplôme de virtuosité suivi en 1981 du diplôme de soliste. De nombreuses distinctions suivent: Premier Prix d'Interprétation au Conservatoire Supérieur de Cluj-Napoca, Premier Prix au Concours National de Musique de Chambre (section flûte et piano) à Bucarest, lauréat avec son quintette d'instruments à vent à Jasi. Il est engagé en qualité de flûtiste à l'Orchestre de l'Opéra de Cluj-Napoca et de 1981 à 1983 à l'Orchestre Symphonique de Constantza.

Actuellement, il enseigne au Conservatoire cantonal de musique de Sion et à l'Allgemeine Musikschule Oberwallis à Viège. En outre, il a donné de nombreux concerts et récitals un peu partout en Europe. Plus récemment il a suivi des stages de perfectionnement avec Peter Lukas Graf et James Galway et a également enregistré plusieurs disques, dont un a été retenu par l’UNICEF comme support musical pour le film documentaire "Audery Hepburn: in her own words".

Né dans une famille de musiciens, de père suisse et mère colombo-japonaise, Mateo Creux s’est produit en concert en Europe ainsi qu’au Japon, au Canada et en Colombie, dans des salles comme la Bechstein-Haus de Cologne, la salle Frank-Martin et le BFM à Genève, l’Auditorium Fabio Lozano à Bogotá et la salle Claude-Champagne à Montréal. En tant que soliste, il a joué entre autres avec l’Orchestre Philharmonique de Nagoya (Japon) et l’Orchestre Philharmonique de Szczecin (Pologne).

Mateo Creux a été boursier des Fondations De Agostini, Leenaards, Friedl-Wald et Jean Tanner. Il a remporté le 1er Prix au Concours de musique du Royaume (Québec) en 2012 et a été lauréat du Concours de Concertos de l’Orchestre de l’Université de Montréal. De 2013 à 2016, il a reçu la bourse de Doctorat J.-A. Bombardier octroyée par le Conseil de recherche en Sciences humaines du Canada.

Il est diplômé de la Haute école de musique de Genève, de la Haute École de musique de Cologne et de l'Université de Montréal. Ses principaux professeurs ont été Dominique Weber, Marc Durand ainsi que son père, François Creux, et il a bénéficié des conseils d’autres éminents musiciens tels Leon Fleisher, Dang Thai Son, Julian Martin, Blanca Uribe et Robert McDonald.

Sara de Riedmatten a commencé le violoncelle à 5 ans. Outre l’environnement musical et culturel familial dont elle a bénéficié, la passion pour la musique lui a été transmise par Mme Mileva Fialova avec qui elle a obtenu un certificat avec mention Excellent au Conservatoire de Sion. Elle a continué ses études professionnelles avec Mme Suzanne Rybicki-Varga et a acquis son Diplôme d’Enseignement du violoncelle, également au Conservatoire de Sion.

Elle a été lauréate de plusieurs prix, dont la Bourse Madeleine Dubuis à Sion et la Friedl Wald Stiftung à Bâle.

Elle poursuit ensuite ses études au Conservatoire de Lausanne avec l’enseignement d’un des meilleurs violoncellistes du Japon, Mr Mineo Hayashi, et y obtient un Diplôme Supérieur, puis un 1er Prix de Virtuosité.

En 1997 elle participe à un ensemble de violoncellistes au Festival d’Evian, sous la baguette de Mr Mstislav Rostropovitch, pour fêter son 70me anniversaire.

Elle a également fait partie de l’Orchestre de Chambre du Festival Tibor Varga pendant de nombreuses années, et a été 2me violoncelle solo pendant sept ans à l’Orchestre Symphonique de Neuchâtel ainsi qu’au Sinfonietta de Berne. Elle a effectué de nombreuses tournées en Europe ainsi qu’en Asie, tant en orchestre qu’en musique de chambre.

Membre pendant plusieurs années du Quatuor à cordes Fidelio ainsi que du Trio Millenium, pour lequel un répertoire a été spécialement composé, elle a une grande prédilection pour la musique de chambre.

Tout en continuant son activité de violoncelliste, Sara de Riedmatten enseigne actuellement le violoncelle au Conservatoire de Sion, où elle développe au sein de sa classe l’émulation entre tous les âges et niveaux.

site de mes auditions

Thierry Debons

  • Langues: Allemand, Anglais, Francais, Italien
  • Fonctions: Directeur, Doyen, Bureau du Conseil
  • Décanat de Direction

Né à Savièse (Suisse), Thierry Debons débute ses études de percussion et de batterie au Conservatoire et à l’Ecole de Jazz de Sion. Il obtient ensuite à la Haute Ecole de Musique de Genève un Diplôme de Capacité Professionnelle d’enseignement de la Percussion, un Premier Prix de Virtuosité ainsi que le Prix Spécial des Amis du Conservatoire.

Interprète contemporain
Percussionniste de l’ensemble Contrechamps et de Eklekto, Thierry Debons collabore à de nombreuses exécutions ou créations d’œuvres du répertoire contemporain. Il est de ce fait en contact permanent avec les différentes personnalités qui font le paysage musical et culturel d’aujourd’hui. Ses créations musicales aux textures insolites sont fréquemment inspirées de ces diverses rencontres et expériences.

Compositeur
Intéressé aux spectacles pluridisciplinaires il joue régulièrement ses créations pour des compagnies de théâtre, de danse ou de cirque. Il a notamment signé la musique des spectacles de cirque “Showdevant” (2008 et 2009), des “Poèmes à Lou” (2011), de ’’Monsieur le Jardinier’‘(2012), de ’’5 jours en mars’’ (2013/14), de "La Suppliante" (2015) et dernièrement "La comédie des erreurs" (2016/17) jouée au TKM de Renens et au Théâtre de Carouge.

Enseignant…
Professeur et Coordinateur au Conservatoire de Musique de Genève durant près de 20 ans, il a enseigné la percussion, le théâtre musical ainsi que “l’Ethno Rythm”. Professeur de didactique instrumentale à la HEM de Genève et à la HEMU de Lausanne durant une dizaine d'années, il donne aujourd'hui des stages à l'HEMU site de Sion, aux comédiens, danseurs, circaciens ou team d'entreprises.

Thierry Debons assure la direction du Conservatoire Cantonal du Valais depuis janvier 2015.

Eddy Debons est né en 1968 à Savièse (Valais). Il entame sa carrière musicale à l’âge de 11 ans au sein de la Rose des Alpes de Savièse et étudie le cornet chez Géo Pierre Moren. En 1992, il suit des cours dans les classes professionnelles d’écriture et de trompette du conservatoire supérieur de Genève, tout en étudiant la musicologie et la pédagogie. Il y obtient un certificat d’élément d’écriture musicale et un diplôme professionnel d’enseignement de la trompette. Il poursuit ses études dans les classes de virtuosité du conservatoire supérieur de Lausanne sous la direction de Jean-François Michel où il obtient un premier prix avec félicitations. Eddy a joué dans de nombreuses formations (classique et brass band) et il compose régulièrement pour des brass band ou solistes.

Il enseigne actuellement le cornet et la trompette dans les conservatoires de Sion et Genève.

Louis Delignon étudie les percussions classiques, la batterie et l’improvisation libre au Conservatoire de Strasbourg puis à la Haute Ecole de Musique de Genève où il obtient son master en pédagogie. Il se forme parallèlement aux percussions orientales auprès de Carlo Rizzo et Keyvan Chemirani ainsi qu’au vibraphone jazz avec Thomas Dobler au sein de L’HEMU à Lausanne. Ses centres d’intérêt variés l’amènent à participer à de nombreux projets tels que des créations contemporaines au sein d’Eklekto ou dans des ensembles de musique ancienne, mais également dans des compagnies de théâtre en tant que compositeur et interprète. Il est également percussionniste dans le groupe Lolomis et l’ensemble Bella Terra avec Michel Tirabosco.

Ewa Demaugé-Bost est née en 1985 à Varsovie dans une famille de musiciens. Elle commence l’apprentissage du violon et du piano à l’âge de six ans. En 2009, elle obtient son Master de violon (solo, orchestre et enseignement) à l’Université Frédéric Chopin de Varsovie dans la classe de Krzysztof Jakowicz. Elle a également étudié avec Annick Roussin au CNSM de Lyon et participé à des master-classes en Allemagne, en France et au Canada avec Sally Thomas, Wolfgang Marschner, William van der Sloot et Kazimierz Olechowski entre autres.

Ewa a reçu plusieurs prix dans des compétitions nationales et internationales notamment un 3ème prix au Concours National Aleksandra Januszajtis à Gdansk (Pologne) en 1999, un 2ème prix au Concours International de Cordes d’Epernay (France) en 2006 et un 5ème prix au Concours International pour Violon Solo Tadeusz Wronski à Varsovie (Pologne) en 2009. Ewa a donné de nombreux concerts en solo, comme chambriste et au sein d’orchestres en Pologne, en France, en Allemagne, en Suisse, aux Pays-Bas, à Chypre et au Canada.

Véronique Dubuis, organiste et claveciniste.

A suivi l’enseignement de plusieurs professeurs. Aline Baruchet-Demierre, François Delor, Dorota Cybulska, Monika Henking, Christiane Jacottet.

Actuellement titulaire de l’orgue de St Théodule et organiste agréée de l’orgue de Valère. Enseigne l’orgue, le piano, le clavecin.

Se produit en concerts comme soliste ou accompagnatrice.

Compositrice.

Directrice du festival de l'orgue de Valère.

Prix de virtuosité de trombone du conservatoire de musique de Genève en 1989 (classe de M. Roland Schnorhk), Pascal Emonet est trombone solo de l'Orchestre du Chambre de Genève depuis sa fondation en 1892 et professeur de trombone au conservatoire cantonal de musique de Sion. Il a fondé le "Quintette du Rhône" avec lequel il enregistre trois CD et créé de nombreuses œuvres notamment à la Fondation Gianadda de Martigny. Il dirige la fanfare du Losange depuis plus de vingt ans, avec laquelle il réalise également de nombreuses créations tels que "Fanfaricatures" en 2009. Producteur et chef d'orchestre de plusieurs spectacles mêlant musique, théâtre et danse, tels "l'Histoire du Soldat" sur le lac de Champex en 2000, "la lune, le maître horloger et sa femme", opéra klezmer à Sierre et à Genève en 2003, ou encore "Gaillouf" à la belle Usine à Fully en 2005.

Pascal Emonet a créé avec enthousiasme la Fanfaribole en 2010, ensemble qui propose chaque année une nouvelle création. Ainsi, FanfarCirkus en 2016, «Et peut-être à demain» en 2017, poème symphonique pour fanfare philharmonique et cloches de Valère à la Basilique.

Diplômée en Théorie musicale au Conservatoire de Sion. A dirigé avec son mari, un chœur d’enfants (60 à 80 enfants) et un chœur de jeunes et d’adultes (60 personnes) durant 25 ans et monté 6 comédies musicales (120 personnes sur scène). Certificat de piano et d’orgue. Titulaire de l’orgue de Ste-Croix à Sierre.
Michèle-Andrée Epiney enseigne aussi dans les écoles primaires de Chalais.

Jean-Claude Fasel

  • Discipline: Direction chorale
  • Langues: Allemand, Anglais, Francais
  • Fonctions: Professeur

Jean-Claude Fasel a étudié la musique à Fribourg, sa ville natale, puis à Genève, Neuchâtel ainsi qu’en France. Son domaine de prédilection est la direction chorale qui lui ouvre les portes d’un vaste répertoire allant de la musique vocale a capella à la création contemporaine, en passant par l’opéra et l’oratorio qu’il affectionne tout particulièrement.

Il dirige aujourd’hui L’Accroche-Chœur ensemble vocal Fribourg avec qui il se distingue tant par ses enregistrements que par ses concerts en Suisse ou à l’étranger. Depuis 2011, il conduit également Les Vocalistes de la Haute école de musique VD-VS-FR.

La rencontre avec Michel Corboz l’amène à chanter à l’Ensemble vocal de Lausanne ainsi qu’à y diriger en concert et en enregistrement. Paru en 2013 sous le label Mirare, « Le Miroir de Jésus » d’André Caplet, avec Marie-Claude Chappuis, l’EVL et le Quatuor Sine Nomine, est favorablement accueilli par la critique.

Ces nombreuses expériences lui ont permis de diriger, entre autres, L’Ensemble baroque du Léman, l’Ensemble symphonique de Neuchâtel, les Swiss Baroque Soloists, le Sinfonia Varsovia, l’Orchestre de chambre fribourgeois, ainsi que le Capriccio Barockorchester.

Outre la direction de chœur et d’orchestre, Jean-Claude Fasel enseigne à la Haute école pédagogique de Fribourg et la direction chorale au Conservatoire de Fribourg et de Sion ainsi que dans diverses associations de chefs de chœurs de Suisse romande.

Félicien Fauquert débute le cor au CRR de Clermont-Ferrand (France) dans la classe de Didier Velty. Il se perfectionnera par la suite dans les classes du CRR de Lille puis de Paris et de Gennevilliers, où il obtiendra son DEM mention très bien à l'unanimité, pour enfin parachever ses études instrumentales à la Haute Ecole de Musique de Lausanne dans la classe d'Olivier Darbellay. Après 6 ans d'études, il y obtient successivement un Master en Interprétation et un Master de Pédagogie Musicale.

Passionné de musiques d'ensemble, Félicien se produit autant avec des formations de chambre (quintette à vents, quatuor de cors, formations à géométrie variable) qu'au sein de divers orchestres en Suisse romande (VOC-VS, OCL, Sinfonietta, Orchestre des Lumières). Son amour pour la musique ancienne l'a poussé ces dernières années à se spécialiser dans la pratique du cor naturel et du cor baroque auprès des grands maîtres Suisses et Neerlandais de ce domaine.
Dès septembre 2018, il enseigne le cor au Conservatoire cantonal du Valais.

Viviane Fellay est originaire de Lourtier dans le val de Bagnes. Elle suit des cours de piano et de solfège à Martigny puis dans la section de Bagnes et obtient en 1982 un diplôme de piano dans la classe de Mme Aline Baruchet Demierre. Elle prend plaisir à accompagner des élèves de la région et pratique aussi l’accompagnement auprès de différentes chorales. Elle enseigne actuellement le piano et le langage musical dans la section de Bagnes du Conservatoire Cantonal.

Nelly Flückiger reçoit en 1994 un diplôme d’enseignement de la Flûte à bec au Conservatoire de Lausanne. Après une année de perfectionnement chez Michel Piguet à la Schola Cantorum Basiliensis elle entreprend des études de Basson à Lucerne chez Stéphane Buri et obtient en 2003 un diplôme de concert chez Alberto Guerra au Conservatoire de Lausanne. Elle s'est perfectionnée sur les instruments anciens chez Lorenzo Alpert à Genève.

Actuellement, elle enseigne le Basson aux conservatoires du Valais et de la Broye, ainsi qu'à l'école de musique de Pully. Elle est également remplaçante à l’Ensemble Symphonique de Neuchâtel, à l’Orchestre de Chambre de Genève et à l'Orchestre de chambre de Fribourg.

Jean-Luc Follonier

  • Discipline: chant
  • Langues: Allemand, Francais, Italien
  • Fonctions: Doyen, Professeur
  • Décanat de Chant

Deux fois lauréat de la Fondation Migros, Jean-Luc FOLLONIER a obtenu un premier prix de virtuosité à Fribourg. Son activité solistique l’a conduit dans de nombreux pays européens, en Israël, en Russie et au Japon.

En marge du concert et du récital, c’est sur scène que ce baryton trouve son terrain d’expression privilégié, dans des personnages principaux de Mozart, Donizetti, Rossini, Verdi, Puccini ou Bizet…

La critique a salué tant le chanteur que le comédien dans le rôle-titre de Don Giovanni, ainsi que dans son Golaud du « Pelléas et Mélisande » de Debussy.

Il enseigne également le chant aux conservatoires de Fribourg et de Sion, et l’association Ouverture-Opéra, dont il est l’initiateur et le directeur musical, vient de connaître en Valais un grand succès avec la production des Noces de Figaro.

Yves Fournier est né en 1982 à Fey-Nendaz. Il débute la musique au sein de la fanfare de sa commue, puis étudie la trompette au conservatoire de Sion. En 2008, il obtient un diplôme professionnel d’enseignement à la Haute École de musique de Genève, dans la classe de Gérard Métrailler. En parallèle, il décroche les diplômes d’orchestration (classe de Xavier Dayer et Nicolas Bacri) et de contrepoint (classe de Nicolas Bolens).

Passionné par les savoirs musicaux, Yves obtient un Master de musicologie à l’Université de Genève. Durant huit ans, il y enseigne l’histoire de la musique des XIXe et XXe siècles, et se spécialise dans la philologie et la paléographie de la Renaissance, domaine dans lequel il publie quelques articles scientifiques. Il termine une thèse de doctorat intitulée Tactus, notation mensuraliste et contrepoint à la Renaissance : pour un contexte théorique et une épistémologie pratique.

Passionné par la trompette piccolo, Yves joue au sein de différents ensembles les grands œuvres du répertoire baroque sur cet instrument, notamment le Gloria de A. Vivaldi ou encore le Magnificat de J.S. Bach. Fondateur et membre du quatuor Les Cuivres du Temple (2004-2014), il nourrit également son appétence pour la musique d’ensemble en dirigeant un chœur spécialisé dans la musique du XVIe siècle.

Dès la rentrée 2017, Yves Fournier enseigne la trompette et le cornet au Conservatoire de Sion.

Brigitte Fournier est née à Sion, où elle prend ses premiers cours de chant auprès d'Oscar Lagger. Elle obtient son diplôme de chant au Conservatoire de Berne dans la classe de Jakob Stämpfli et poursuit ses études à la Folkwangmusikhochschule de Essen, puis auprès de Juliette Bise à Lausanne, couronnées par un prix "virtuosité" en 1987 et une licence de concert en 1988. Ses débuts ont lieu en juin 87 au Théâtre Municipal de Lausanne dans le rôle de Naïade ( Ariane à Naxos ) qu'elle enchaîne avec Musetta (La Bohème ) au printemps 88 à Bienne.

Pendant deux ans, elle a été membre de la troupe de l'Opéra de Lyon où elle chante notamment Norina (Don Pasquale), Rosine ( Le Barbier de Séville) et Frau Hertz (Der Schausspieldirektor de Mozart). Un de ses rôles fétiches est celui de Sœur Constance dans Les Dialogues des Carmélites de Poulenc, qu'elle a interprété à Lyon, Bordeaux, Nancy, Toulouse et enregistré sous la direction de Kent Nagano. En 1991, son interprétation de Zerbinetta (Ariane à Naxos) à Klagenfurt lui vaut de vives louanges comme d'ailleurs sa Papagena (la Flûte enchantée) en Avignon. Depuis 1995, on a pu l'entendre dans Sophie (Werther) et Nanetta (Falstaff) à Lausanne, Blondchen (L'Enlèvement au Sérail) au Grand Théâtre de Genève - interprétation brillamment saluée par la critique internationale - puis à nouveau Sophie et Papagena au Capitole de Toulouse. En 1999, elle a chanté Ninfa et Speranza dans l'Orfeo de Monteverdi à Lausanne. Cette saison, après Sophie dans Werther à l'Opéra de Genève, elle fait ses débuts dans une autre Sophie, celle du Chevalier à la Rose, d'abord au Capitole de Toulouse, puis à Bilbao.

Brigitte Fournier a chanté dans les festivals les plus prestigieux tels ceux de Gstaad ( Festival Menuhin ), de Sion (Tibor Varga), de Montpellier, de Lucerne, d'Aix-en-Provence et également à Tokyo, Varsovie, Lisbonne, Paris, Zürich, Detmold, Avignon ou encore Bordeaux etc.

Le récital occupe une place privilégiée dans son parcours artistique. Depuis 2009, elle donne des cours de chant au Conservatoire cantonal.

Elie Fumeaux découvre la musique à l’âge de 12 ans grâce à la fanfare de son village. Percevant certaines qualités musicales, son père l’inscrit au conservatoire de Sion pour suivre des cours de solfège, de saxophone et de direction instrumentale. Après l’obtention de ces différents certificats, il change d’horizon et s’inscrit au conservatoire de Lausanne chez M. André Vivian. Après avoir décroché son diplôme d’enseignement, il se perfectionne pendant une année chez M. Michel Surget avant d’entreprendre sa virtuosité qu’il obtient brillamment chez M. Jean-Georges Koerper (1er prix avec félicitations du jury).

Il obtient en outre quelques prix au concours international U.F.A.M. à Paris ainsi qu’au mémorial Stéphane Clivaz. Depuis de nombreuses années il est membre du quatuor de saxophones Marquis de Saxe.
Elie Fumeaux est professeur de saxophone aux conservatoires de Lausanne et de Sion et il enseigne le solfège dans l’école de musique de son village. Depuis 2007 il est professeur de pédagogie didactique à l’ HEMU de Lausanne.

Après quelques années de Collège à Sion, Françoise Gaspoz Rossier s’est consacrée à la musique. Elle a étudié le piano au Conservatoire de musique de Sion, l’orgue d’église ainsi que les diverses branches annexes (harmonie, contrepoint, histoire de la musique, analyse,…). Attirée par le lien musique-mouvement, elle a obtenu ensuite une licence d’enseignement de niveau universitaire à l’Institut Emile Jaques-Dalcroze de Genève.

Françoise Gaspoz Rossier a ensuite enseigné la Rythmique (rythmique, solfège et improvisation) à des enfants à l’école primaire à Genève, dans le cadre du Conservatoire de Sion et de ses diverses sections ainsi que dans des écoles de musique valaisannes.
Elle a enseigné à des adultes et étudiants au sein de la HEVs2 et de l'HEMU de Lausanne, site de Sion. Elle a travaillé également avec de jeunes danseurs et des collégiens.

A de nombreuses reprises, elle a animé des offices aux grandes orgues et accompagné des chorales dans des styles très divers. Elle a effectué des accompagnements de chanteurs et solistes (cuivres) lors de concours sur les plans suisses et valaisans. En concert, elle a joué sous la houlette de Mr L. Baghdassarian et en duo avec Mr S. Métrailler, tubiste.

Françoise Gaspoz Rossier a ensuite repris des études à l’Institut E. Jaques-Dalcroze et suivi des cours de post-grade de perfectionnement lui ayant permis d’entrer en Diplôme supérieur.

Né en 1957, Bertrand Gay a étudié dans les conservatoires de Sion et de Lausanne. Il reçoit son diplôme professionnel d’enseignement de la trompette dans la classe de Vanca Samonikov. Il suit en parallèle les cours Pascal Favre et Jean Balissat et obtient le certificat de direction.

Il est l’auteur de plusieurs grandes fantaisies, de musique de variété et de marches pour orchestres d’harmonie, ainsi que de plusieurs suites pour ensemble de cuivres. Dans ce dernier registre, il obtient le premier prix du concours organisé à l’occasion des quarante ans du conservatoire de Sion. Il s’exprime également au travers de la musique chorale, de musique de spectacles et de diverses pièces pour trompettes et piano.

Bertrand Gay est aujourd’hui professeur de trompette et de cornet au Conservatoire de Sion. Il a dirigé l’Harmonie municipale de Martigny et le Choeur mixte de Collonges.

Originaire de St-Martin dans le val d’ Hérens, Gérard Georges a fait ses études au Conservatoire de Sion chez Barbara Delgado, et Cornélia Venetz avec laquelle il obtient son diplôme d’enseignement. Il étudie la direction instrumentale avec Philippe Rougeron et dirige une fanfare durant 8 ans. Dans le cadre de la formation continue, il a l’occasion de travailler avec notamment Monique Deschaussées (technique pianistique), Silvia del Bianco (improvisation au piano), Bernard Kesch (le mouvement et le geste musical). Il est professeur de piano au Conservatoire de Sion depuis 1992.

Originaire de Sofia en Bulgarie. A la fin de ses études à l’école secondaire de musique "L.Pipkov" à Sofia dans la classe de contrebasse de Mme Boriana Simitchieva, Adriana Georgieva vient pour parfaire sa formation auprès de Kalina Goudeva (diplôme d’enseignement à Sion) et Francesco Petracchi (2ème prix de virtuosité au conservatoire de musique de Genève en 2001).

Depuis 1997, elle enseigne la contrebasse au Conservatoire Cantonal du Valais.

Parallèlement à ses activités de musicienne d'orchestre et solo, qui lui permettent de pratiquer son art dans de nombreux pays, elle participe régulièrement à divers enregistrements pour des compagnies de théâtre et de danse, met son archet au service d'ensembles de jazz, comme de chanson française.

L'éclectisme et la passion, avec lesquels elle transmet et partage son art, l'ont naturellement conduite à élargir son cercle de compétences à la direction chorale.

En outre, elle dirige depuis 2012 le Petit Orchestre du Chablais (le P.O.CH), dont elle est co-fondatrice et pour lequel elle compose.

Elisabeth Gillioz

  • Langues: Allemand, Anglais, Francais
  • Fonctions: Professeur

Elisabeth Gillioz : Professeure d’harmonie et de contrepoint à l’HeMU de Lausanne, site de Sion.

Collaboratrice musicale de la Schola des Petits Chanteurs de Notre Dame de Valère.

Directrice du chœur St-Michel de Haute-Nendaz.

Membre de la commission de musique de l’Union Suisse des Chorales et de celle de la Fédération des Sociétés de Chant du Valais.

Quelques activités de composition et d’arrangements (Octuor Vocal de Sion, Papatuor, Marquis de Saxe, Quatuor Laqué …)

Jordan Gregoris débute le violoncelle au CRR (Conservatoire à Rayonnement Régional) de Clermont-Ferrand (France) dans la classe de Lionel Michel et obtient son DEM (Diplôme d’Etude Musicale) en 2003 mention très bien à l’unanimité du jury. Il intègre en 2005 la classe de Xavier Gagnepain au CRR de Boulogne-Billancourt (banlieue de Paris) où il reçoit son DEM en 2006. Après un an de perfectionnement avec Augustin Lefebvre au CRR de Lyon, Jordan obtient en 2011 un Master en Interprétation au Royal College of Music de Londres dans la classe d’Hélène Dautry.

Passionné de musique de chambre, il forme le Muse Piano Quintet et remporte en 2010 le deuxième prix du concours international de Stiges en Espagne. En 2012, il enregistre avec cet ensemble le quintette avec piano de Schumann et Chostakovitch. Il se produit également pendant 3 ans avec le Trio avec Piano Loewenberg (New York, Munich, Paris, Londres) avec lequel il remporte en 2012 le « Prix des luthiers » au forum international de musique de chambre de Normandie. Il est également membre du Trio Stentato depuis 2009 avec lequel il se produit régulièrement dans de nombreux festivals en France.

Jordan, soucieux de partager et de transmettre son savoir, reçoit en 2015 un Master de Pédagogie à la Haute Ecole de Musique de Lausanne, site de Sion avec Xavier Phillips et Matthieu Lejeune. Depuis septembre 2015, il enseigne le violoncelle à l’Ecole Biremis près de Lausanne et assiste Xavier Phillips pour l’ensemble de violoncelles à la Haute Ecole de Musique de Lausanne, site de Sion.

Quatuor Epicéa (Quatuor de Violoncelles)

Quatuor Epicéa-Teaser

Odayaka (Quintette de Jazz-Folk)

Ensemble Stentato (Trio Soprano, Violon. Violoncelle)

Alice Torrent (Musique Actuelle)

Alice Torrent-Live

La pianiste arménienne Lia Hakhnazaryan commence ses études à l’âge de cinq ans. Elle obtient en 1997 ses diplômes de piano et de musicologie, ainsi qu’un diplôme de perfectionnement en accompagnement, au Conservatoire National d’Erevan. Dès son plus jeune âge, elle se produit comme soliste et en formation de musique de chambre. En 1997, en formation de trio, elle effectue une tournée en Allemagne, puis aux États-Unis et au Canada.

Depuis avril 2001, elle étudie au Conservatoire Tibor Varga à Sion, où elle suit des cours avec Jean-Jacques Balet, Gabor Takacs et obtient les diplômes dans les classes de Rita Possa, Dominique Weber et Paul Coker . Durant ces années elle travaille également comme accompagnatrice dans la même Académie.

Elle est toujours heureuse d’avoir des contacts en musique de chambre comme en accompagnement, et c’est sa passion pour l’échange qui anime sa démarche.

Valentina Hrobat est une musicienne slovène, qui partage ses activités musicales entre des récitals en soliste dans différents styles de musique, des recherches pour son doctorat en cours et l'enseignement de la harpe au Conservatoire Cantonal du Valais à Sion et à l'Ecole de Musique de Morges.
Elle a amené la sonorité de la harpe dans de nombreuses villes de Suisse, mais également en France, en Italie, en Tchéquie, en Israël et en Slovénie. Ses récitals ont été enregistrés par la télévision nationale de la Slovénie.

Valentina Hrobat a également joué en solo lors de deux congrès mondiaux de la harpe : à Prague en 1999 et à Genève en 2002. Après avoir joué à Genève, en 1997 une oeuvre contemporaine de Sofia Gubaidulina: 5 études pour harpe, percussions et contrebasse, Valentina Hrobat a été félicitée par écrit pour son talent par la compositrice russe en personne. D'autre part, elle a souvent été invitée à jouer de la harpe par des cercles diplomatiques, notamment par l’ "United Nations Women's Guild".

Valentina Hrobat a un parcours d'études très étoffé. Enfant, elle a commencé son chemin musical avec le piano et la flûte traversière en Slovénie. En 1987, elle termine ses études secondaires au Collège pour les musiciens à Ljubljana, avec mention spéciale qui lui permet d'obtenir la bourse ZOIS de la République slovène pour les "étudiants très doués". Puis Valentina Hrobat otient plusieurs diplômes : en 1991, en musique à l'Académie de Musique de Ljubljana avec mention excellent et, en 1996, de harpe à la Haute Ecole de Musique de Genève. Ses études de harpe ont été suivies auprès de Pavla Ursic en Slovénie, Notburga Puskas, Catherine Eisenhoffer, Chantal Mathieu et Nathalie Chatelain en Suisse. Ses études à Genève ont été financièrement soutenues par la Ministère de la culture Slovène.

En 2004, à l'Université de Ljubljana, elle reçoit le titre de Magister ès Sciences avec la thèse "Analyse des méthodes actives d'enseignement de la musique en mettant l'accent sur la méthode Jaques Dalcroze : coordination de la musique et du mouvement". Et en ce moment, elle finalise son doctorat avec la thèse "Application de mouvements corporels spécifiques musicaux pour l'amélioration de l'exécution musicale : coordination entre l’écoute musicale intérieure et le mouvement corporel ".

Sa dernière harpe, Modèle «spécial», a été créée à sa demande, à la Manufacture de Harpes David à Ste-Croix, en 2013, avec la particularité d’avoir un élément en plus dans la mécanique de l’instrument, ce qui lui permet des altérations chromatiques pour l'avant-dernière corde dans le registre grave.

Christiane Jacobi fait ses études de flûte à bec au Centre de musique ancienne du Conservatoire Populaire de Musique de Genève où elle obtient un diplôme d'enseignement SSPM sous la direction de Gabriel Garrido. Elle poursuit ses études à la Schola Cantorum Basiliensis en se spécialisant dans le chant renaissance et baroque. Elle donne régulièrement des concerts,la musique ancienne lui permettant de lier les deux moyens d'expression la flûte à bec et le chant.

Eliane Leibzig :

Diplôme de direction fanfare - Diplôme de professeur d'accordéon - Diplôme de professeur d'initiation Willems Diplôme de Pédagogie musicale ORFF - Différentes formations continues en Initiation Musicale Willems et ORFF

Diplômée de la classe de T. Varga à la Hochschule de Detwald, Yolande Leroy est également professeur à la HEMU de Lausanne site de Sion et au Conservatoire de Lille. Violon sols de l'orchestre de chambre de Lille de 1988 à 1998. Membre de diverses formations.

Jörg Lingenberg

  • Discipline: flûte traversière
  • Langues: Allemand, Anglais, Francais, Italien
  • Fonctions: Professeur

Originaire de Berlin, Jörg Lingenberg a fait ses études chez H.-P. Schmitz et A. Blau à Berlin, ainsi qu’à Genève avec M. Larrieu. Il a été flûtiste au sein de l’orchestre Hofer Symphoniker et flûte solo du Freiburger Philharmonisches Orchester, avant de s’établir en Suisse. Actuellement professeur de flûte au Conservatoire Cantonal de Musique de Sion, il y dirige également le Petit Orchestre du Conservatoire. Il se passionne aussi pour la composition pour les petits et l’arrangement.

Depuis septembre 2011 il enseigne également la didactique pour les flûtistes à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU).

Svetlana Makarova

  • Discipline: violon
  • Langues: Allemand, Anglais, Francais, Italien
  • Fonctions: Professeur

Née à Moscou, Svetlana Makarova, remporte à l’âge de dix ans le premier prix du Moscow International Youth Tchaikovsky Competition, distinction suivie par d’autres. Titulaire d’un master et doctorat du Conservatoire de Moscou (Prof. M. Glezarova), elle joue régulièrement comme soliste et en musique de chambre en Russie, USA, Italie, Autriche, Israel, Suisse etc... Elle travaille avec le Verbier Festival Chamber Orchestra et l’Orchestra Palau de les Artes de Valencia, dirigés par des chefs comme Z. Mehta, L. Maazel, J. Levine, M. Vengerov, V. Gergiev.

Elle enseigne d’abord à Moscou, au Gnessin’s College of Music, puis en Italie comme professeur auprès de la Music Academie Z. Gilels (San Vito) et de la Scuola di Musica di Fiesole.

Depuis 2008, elle assiste le Professeur Pavel Vernikov dans ses Masterclasses à travers le monde. Elle enseigne actuellement à la Haute Ecole de Musique de Lausanne, ainsi qu'au Conservatoire en classe pré-HEM.

Patrick Marguerat a étudié le hautbois successivement à Lausanne chez Markus Häberling, à Berne chez Hans Elhorst et à Genève chez Bernard Schenkel, où il obtient un 1er Prix de Virtuosité en 1989.
Il a également suivi des cours de perfectionnement auprès de Jost Michaels et de Maurice Bourgue, et a fait une formation postgrade sur le hautbois baroque dans la classe de Nils Ferber à Genève.
Depuis 1993, il fait partie de l’Orchestre de Chambre de Genève. En outre, il consacre une part importante de son activité à l’enseignement de son instrument aux conservatoires de Sion et Lausanne.

Débutant le piano à l'âge de 5 ans, Nadia Métrailler profite dès sa jeunesse d'une formation artistique diversifiée, suivant des cours de théâtre, de danse et de chant au Conservatoire de Sion. Elle entre à l'Académie Tibor Varga auprès de Madame Cornelia Venetz, avant de terminer à l'âge de 19 ans, en parallèle de sa maturité gymnasiale, son Bachelor auprès de Madame Brigitte Meyer à la Haute Ecole de Musique de Lausanne.

Elle continue son parcours durant quatre années consécutives dans la classe de Monsieur Christian Favre, obtenant un premier Master of Arts en pédagogie, puis un second en interprétation musicale. En outre, elle bénéfice durant sa formation d'enseignements variés notamment auprès de Monsieur Paul Coker, Vincent Coq, Vittorio Forte et Madame Muza Rubackyte. Ces diverses pédagogies lui permettent de se découvrir, dès l'âge de 17 ans, une passion pour l'enseignement, marquée par la relation privilégiée avec l'élève qu'offre ce langage universel.

Alain Métrailler

  • Discipline: saxophone
  • Langues: Francais
  • Fonctions: Professeur

Alain Métrailler est né en 1993 à Chalais. Issu d’une famille de musiciens il débute le saxophone en 1999.

Après quatre ans dans l’école de musique de Chalais, il poursuit son apprentissage musical au conservatoire cantonal de Sion en 2003 dans la classe d’Elie Fumeaux. Il obtient son certificat avec félicitations du jury en 2011. Aussi motivé par la batterie que par le saxophone, il prend des cours de batterie au conservatoire cantonal de Sion dès 2005 dans les classes de Raul Esmerode et de Didier Métrailler. Il est champion valaisan de batterie en 2006 et il reçoit un premier prix de saxophone au Concours Suisse des Solistes à Genève en 2010. Dès 2008, Alain prend des cours de jazz à l’EJMA-VS dans la classe de Helmy Moreno puis dans la classe de Charles Schneider à l’EJMA de Lausanne jusqu’en 2016. Dès 2010 il est professeur de saxophone dans diverses écoles de musique : Chalais, Salquenen, Martigny, Crans-Montana. En 2011 il est nommé directeur de la Musique Des Jeunes de Chalais-Chippis avec laquelle il monte de nombreux projets pédagogiques. En 2012, c’est dans la classe de Pierre-Stéphane Meugé qu'il poursuit sa formation classique à la Haute École de Musique de Lausanne. Il obtient son Bachelor en 2015 et son Master en 2017 avec un prix pour la qualité de son travail de Master.

Depuis 2009, Alain cofonde le groupe de funk Imperial Tabasco et se produit dans de nombreux festivals comme le «Caprices Festival» de Crans-Montana, le «Montreux-Jazz Festival» et se produit dans diverses salles comme le «Bourg» de Lausanne, la « Ferme Asile » de Sion. En 2012 il compose une pièce pour 7 instruments et reçoit le prix du meilleur travail de maturité du « Lycée-Collège de la Planta » à Sion. En 2012, il cofonde le ALSIBANA Saxophone Quartet avec 3 autres étudiants de hautes écoles de musique. En 2016, il est engagé au sein de la section cuivre du groupe de backing français « The Handcart Band ». Il se produit à « Radio France » et au « New Morning » de Paris ainsi qu’à Lyon, Marseille, Grenoble, etc.

En 2016, Alain rencontre le compositeur et saxophoniste international Ohad Talmor, prix SUISA du jazz en 2012, qui réside à « Brooklyn » et enseigne à la « New School of Jazz » à New York ainsi qu’à l’« AMR » de Genève. Cette rencontre est déterminante pour Alain qui décide alors de se dévouer entièrement à la composition et à l’improvisation jazz. M. Talmor accepte de devenir son mentor car il voit en lui une forte détermination et les aptitudes techniques et artistiques pour atteindre son but : étudier le jazz à New York. Dès lors, Alain étudie la composition dans la classe de M. Talmor et multiplie les rencontres avec des musiciens américains de carrure internationale : le saxophoniste Chris Cheek, la chanteuse Jen Shyu et le pianiste Matt Mitchell. En 2018, il prend part au Langnau Jazz Nights, l’un des plus importants festivals de jazz en Suisse, et il est nominé pour gagner le prix du festival par le célèbre batteur américain et directeur artistique de l’édition 2018 Adam Nussbaum. Ce prix lui offre des cours privés avec le saxophoniste américain Mark Turner.

Didier Métrailler

  • Discipline: percussions
  • Langues: Allemand, Anglais, Francais
  • Fonctions: Doyen, Professeur
  • Décanat de Percussion

Didier Métrailler commence la percussion dès l’âge de 5 ans. Formé au Conservatoire Cantonal du Valais puis à la Haute Ecole de Musique de Genève, il obtient un Premier Prix de Virtuosité en 2000. En 1998, encore étudiant, il est lauréat d'un Premier Prix au Concours National de Riddes.

Curieux d’élargir ses horizons, il étudie les tablas à Benares et les percussions brésiliennes à Rio de Janeiro.

De part sa formation et ses intérêts musicaux, Didier Métrailler est un musicien polyvalent que l’on retrouve aussi bien sur les scènes de musiques classiques, contemporaines, jazz et actuelles mais également dans le cirque et l’événementiel. Il a collaboré notamment avec l’Orchestre de la Suisse Romande, le Berner Symphonie Orchester, le Sinfonietta de Lausanne, l’Ircam, Eklekto.Il se produit également avec le Michelangelo4tet, formation à dominante ethno-jazz qui se produit en Suisse, en France et au Brésil sous le label nemomusic.

C’est vers l’électro-acoustique que Didier Métrailler étoffe ses connaissances et acquiert de nouveaux outils qui vont lui permettre d’élaborer des projets de créations personnelles et de collaborations, notamment depuis 2015 avec la chanteuse Emilie Vuissoz avec qui il fonde l’association « Le Chant des Lieux ». www.lechantdeslieux.com

Nommé professeur au Conservatoire du Valais en 2002, et Doyen du décanat de percussion depuis 2014, Didier Métrailler consacre beaucoup d’énergie à l’enseignement de la percussion. On retrouve ses élèves et anciens élèves dans les Hautes écoles de musique Suisse, dans les Brass Band d’excellence ainsi que dans les multiples ensembles que compte la Vallée du Rhône. Il est également invité régulièrement comme Jury dans les écoles de musique, les conservatoires et les concours.

Didier Métrailler s’est produit depuis 1998 dans des Festivals et des lieux tels que: Agora - Paris / Montreux Jazz / Archipel - Genève / La Bâtie - Genève / Radio France Paris, Swiss Jazz Diagonal / label suisse / Expo 02 / Folles Journées de Nantes / Festival international Oficina de Curitiba (Brésil)

Bella Missirian commence le piano avec Karine Melkonian, qui remarque aussitôt ses dons pour la musique et l'initie au piano dès l'âge de 5 ans. A 7 ans, Bella étudie avec Goga Shaverzashvili, pianiste & compositeur, au Conservatoire Paliashvili à Tbilissi. La même année, elle participe au premier Concours International des Jeunes Musiciens de Géorgie, où elle obtient le Prix de la meilleure jeune pianiste.

En 1999, Bella Missirian entre au Conservatoire National Régional de Paris dans la classe d'Olivier Gardon en piano et Quatuor Ysaye en musique de chambre. En 2003 elle reçoit le diplôme de Fin d’Etudes Musicales avec la Médaille d’Or à l’unanimité et en 2006 elle reçoit le Premier Prix d’Etudes Supérieures de Paris en piano, musique de chambre & formation musicale. En 2007, après son Baccalauréat « Théâtre Musique & Danse » au lycée La Fontaine à Paris, Bella étudie avec Marina Primachenko à la Schola Cantorum où elle obtient le diplôme de Virtuosité avec distinction.

Depuis 2010 Bella étudie dans la classe de Pascal Godart à la Haute Ecole de Musique de Lausanne. En 2013 elle reçoit le diplôme de Bachelor of Arts in Music. Elle est diplômée deux ans plus tard avec félicitations en Master of Arts in Music - Pédagogie Instrumentale et en 2017, elle termine le perfectionnement en Master of Arts in Music - Interprétation - Concert ainsi que « Post Formazione Continua Interpretazione e Performance » dans la classe de Vladimir Ashkenazy au Conservatorio della Svizzera Italiana à Lugano.

Musicienne épanouie, Bella se produit en récital en tant que soliste et en musique de chambre en Suisse et à l'étranger. Bella Missirian est formée auprès de Elisso Virsaladze au « Campus Internazionale Di Musica » Sermoneta Corsi, en Italie. Elle joue en master-classes à l'Académie de Musique - Tibor Varga à Sion avec Pascal Godart et au Masters & Festival International au Château de Crémault avec Roustem Saitkoulov. Elle a approfondi son art auprès de Leon Fleisher, Muza Rubackyte, Géry Moutier, Bruno Rigutto, Roger Muraro, Ludmila Berlinskaïa, Anne Queffélec, Abdel Rahman El Bacha, William Blank

Bella acquiert de solides connaissances durant ses études musicales : pianistiques, théoriques et pédagogiques en particulier. Passionnée par la pédagogie, depuis l'âge de 18 ans elle prend plaisir à transmettre à ses élèves l'amour pour la musique. Disposant plus de 10 ans d'expérience professionnelle dans l'enseignement du piano, elle a eu l’occasion d’enseigner le piano à des personnes de tous âges ( de 3 à 73 ans ) et de niveaux très différents. Régulièrement, elle est sollicitée comme professeure de piano / remplaçante au Conservatoire de Musique de Lausanne, au Conservatoire de Musique de Genève. Depuis septembre 2015, elle est professeur de piano au « Collège Champittet » Nord Anglia Education School à Pully-Lausanne et, depuis septembre 2016, elle enseigne le piano au Conservatoire Cantonal Valaisan - site de Sion. De nature rigoureuse et dynamique, elle a à cœur de s'adapter aux personnalités des différents élèves qu'elle rencontre.

Pianiste valaisan, Lionel Monnet obtient en 1995 trois 1 ers prix suisses de piano. À partir de 2001, il décroche son diplôme de piano ainsi qu’une virtuosité avec distinction au Conservatoire de Lausanne auprès de Christian Favre. Il poursuit ses études à Paris auprès d’Abdel Rahman El Bacha.

Il est membre du Trio Nota Bene et décroche en 2004 le 1er Prix International de Musique de chambre de Rotterdam. Il remporte également le Prix Chaignat lors des Sommets Musicaux de Gstaad, le premier prix Géraldine Witthaker à Neuchâtel,, le prix Zulawski, ville de Chamonix.

Il se produit en concert au Concertgebouw d’Amsterdam, à la Tonhalle à Zürich, au Victoria Hall de Genève, à la Roque d’Anthéron, aux Folles journées de Nantes, au Zermatt Festival, au Recanati Hall de Tel Aviv, au Music Center de Jérusalem, à la Chamber Music Society d'Haïfa, au Festival international de Lubiana, au festival de Bodrum... Il joue aux côtés de Tibor Varga, Pierre Amoyal, Shlomo Mintz, Ilya Gringolts, Blythe Teh Engström, Svetlana Makarova, Ophélie Gaillard, Nobuko Imai, Gérard Caussé et Shmuel Ashkenasi.

Lionel Monnet est directeur artistique de la salle de concert et du studio d’enregistrement de l’ « Espace Consonance » à Saxon en Valais, Suisse. Depuis 2015, il est le pianiste du « Quinteto del Fuego » aux côtés d’Elmira Darvarova (Concertmeister du Metropolitan Opera de New York). En février 2016 il joue en soliste aux côtés de l’Orchestre de Chambre de Lausanne dans une tournée de la Suisse Romande.

Depuis juillet 2016, il est nommé professeur de piano et de musique de chambre à l’Académie internationale de Biarritz, Côte basque. En janvier 2017, il est invité pour une tournée américaine aux côtés d’Elmira Darvarova et de son « Quinteto del Fuego » au festival de New York, Philadelphie, Princeton…

Lionel Monnet est représenté par le label de disques « Claves ». Lionel Monnet est le représentant artistique de la marque « Stenheim » The Swiss Made Audio Excellence- enceintes high tech-high definition.

Depuis septembre 2011, il enseigne au Conservatoire Cantonal de Sion.

Après une formation musicale à Iasi (Roumanie) auprès de Dan Prelipcean, elle obtient sa Licence en Musique à l’Académie de Musique de Bucarest avec Marin Cazacu puis le Künstlerische Diplom au “Hochschule” de Rostock (Allemagne) avec Gerd von Bülow avant d’entrer en Diplôme de Concert auprès de Patrick Demenga au Conservatoire de Lausanne. Magdalena Morosanu s’est ainsi perfectionnée auprès de grands maîtres des hautes écoles de musiques européennes : Maîtrise des Arts (diplôme de soliste) à Neuchâtel, et Maîtrise des Arts (diplôme de concert) à Lausanne, diplôme de musicien d’orchestre à Rostock (Allemagne), Bachelor à Bucarest (Roumanie) ainsi que d’un diplôme de musicien professionnel à Iasi (Roumanie).

Au bénéfice des master-classes de Robert Cohen (RU), Wolfgang Laufer (USA), Patrick Demenga et Radu Aldulescu, elle joue comme soliste ou chambriste en Italie, Allemagne (Nordeutsche Philarmonie, Rostock), Autriche, Suède, Suisse et en Roumanie avec divers orchestres nationaux. Violoncelliste remplaçante dans l’Orchestre de la Suisse Romande de Genève, elle assume le rôle du musicien d’Orchestre dans plusieurs orchestres Suisse: l’Orchestre de Chambre de Basel, l’Orchestre de Chambre de Neuchâtel, l’Orchestre «Sinfonietta» de Lausanne, l’Orchestre Symphonique d’Aarau, l’Orchestre du Festival d’Avenches ainsi que l’Orchestre «Nordeutsche Philarmonic» de Rostock.
Magdalena Morosanu donne des récitals en tant que soliste et chambriste, notamment en Italie, Allemagne, Autriche, Suède, Roumanie et en Suisse. Actuellement, elle enseigne au Conservatoire Cantonal en tant que professeur de violoncelle.

Daniela Numico, claveciniste originaire de Casale Monferrato en Italie, découvre la musique par le chant à l’église de son village , puis l’harmonium et le keyboard en autodidacte. Sa passion pour la musique classique lui permettra d’entrer au « Conservatorio A.Vivaldi di Alessandria » puis au « Conservatorio G.Verdi » de Turin où elle poursuivra et terminera ses études de piano auprès de Maria Gachet.

Genève ensuite au « Conservatoire Supérieur de Musique » où elle aura la chance d’étudier le piano avec Louis Hiltbrandt et d’y découvrir les joies de la musique de chambre et de l’accompagnement.

Tombée amoureuse des cordes pincées elle suivra les cours de clavecin dans la classe de Christiane Jaccottet au Conservatoire supérieur de Genève et obtiendra en 1989 un premier prix de Virtuosité avec félicitations du jury.

Lauréate de plusieurs concours : finaliste du « Concours International de Clavecin de Paris » en 1989, en 1990 « Prix de Soliste » de l’Association de Musiciens Suisses et en 1992 2ème Prix (1er Prix non attribué) du Concours « J.S.Bach » de Leipzig ainsi que prix de la « Neue Bach-Gesellschaft »,elle n’a pas cessé de se produire en toutes formations : récital, duo, musique de chambre, en formation baroque ou moderne en tant que accompagnatrice ou continuiste avec plein de musiciens, avec différentes orchestres, chœurs et formations de renommée telles que l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Ensemble Vocal de Lausanne, l’Orchestre de chambre de Lituanie….

Riche d’une solide expérience pédagogique auprès des jeunes de 6 à 70 ans elle a animé des cours de piano, de musique de chambre, des ateliers baroques, des cours de clavecin et de musique ancienne.

Aujourd’hui, Daniela Numico enseigne le clavecin au Conservatoire cantonal de Sion et le piano et l’harmonie au clavier à la Haute Ecole de Musique de Lausanne.

Diplômé du Conservatoire de Lausanne dans la classe de F.Zaza puis classe de virtuosité de C.Favre. 1er prix de virtuosité à l’Institut de Ribaupierre avec P.Coker.

Outre l’enseignement et les accompagnements occasionnels, Bernard Pièce, exerce une activité de copie musicale pour de nombreux compositeurs , éditions ou orchestres. Enseigne aussi au Conservatoire de Musique Montreux-Vevey-Riviera.

Chantal Pralong a étudié le piano et le solfège au Conservatoire de Sion. Elle a également travaillé l'orgue avec Marie-Christine Raboud et fut titulaire de l'orgue de la paroisse d'Orsières pendant 25 ans.

Elle enseigne le langage musical à la section d'Orsières.

Elisabeth Rausis a obtenu son diplôme d'enseignement de piano au Conservatoire de Lausanne auprès de Christian Favre.

Professeur de langage musical au Conservatoire cantonal de Musique de Sion, elle enseigne également le piano à Martigny et l'éducation musicale dans les écoles primaires.

Nadia Rigolet, violoniste et altiste

Suite à ses études de musique au Portugal, elle rejoint son pays d’origine. En 2003, elle obtient au Conservatoire de Lausanne un Diplôme d’enseignement. En 2006, dans la classe de Mme Christine Sörensen, elle décroche avec félicitations du jury le Diplôme de Concert de Violon. Obtient en Juin 2008 le Diplôme de Concert d’Alto auprès du même professeur, aussi avec félicitations du jury et note maximale.

Ces dernières années, elle a eu l’occasion de se produire en soliste avec différents ensembles.

Ses activités et son répertoire sont très variés allant aussi bien de l’enseignement à l’orchestre symphonique, tout en passant par des formations Baroque, Jazz, Salsa, voire même du Théâtre. Elle s’est ainsi produite de nombreuses fois lors des Festivals de Jazz de Montreux, Cully, Lagos et Paléo.

Elle est membre du Jeunesses Musicales World Orchestra (alto solo) et également remplaçante à l’Orchestre de la Suisse Romande et à l'Orchestre de Chambre de Genève.
En 2013, elle termine une spécialisation en violon baroque au Conservatoire de Strasbourg, dans la classe de Mme Stéphanie Pfister.

Né en 1981 en Valais, Dany Rossier étudie la musique dès son plus jeune âge. Déjà attiré enfant par la clarinette, il commence toutefois des études de piano, qu’il poursuit durant 4 ans.

Il aborde ensuite l’étude de la clarinette avec Dominique Tacchini à Martigny, chez qui il obtient le Certificat supérieur de l’Association suisse de musique. Parallèlement, il étudie les branches théoriques au Conservatoire de Sion, sanctionnées à l’âge de 17 ans par le Certificat professionnel de solfège. Peu après il obtient également une maturité fédérale, au Collège de l’Abbaye de St- Maurice.

Passionné par l’étude de la clarinette, il s’inscrit avec succès au Conservatoire de Lausanne, dans la classe de Frédéric Rapin, où il passe en juin 2005 un Diplôme d’Enseignement, avec prix de pédagogie et félicitations du Jury. Il poursuit ses études au Conservatoire de Lausanne, où il obtient, en mai 2007, un Diplôme de Concert, avec mention excellent. Dany Rossier fréquente également les masters classes d’éminents clarinettistes comme Antony Morf, Michel Lethiec, Michel Bertelli.

Il développe très tôt une intense activité pédagogique et enseigne, dès l’âge de 18 ans, à Sion, Aigle, Oron, Martigny, Massongex et Vernayaz.

Musicien polyvalent et régulièrement sollicité par différents jurys musicaux, Dany Rossier s’intéresse également à l’art choral et dirige des chœurs mixtes dès 2003. De plus, il dirige aussi des formations instrumentales, telles que des brass band, des orchestres à vent, et diverses formations de spectacle (orchestre jazz, variété, etc.…). Son expérience de poly-instrumentiste est très appréciée des musiciens professionnels ou amateurs avec qui il travaille. Il se perfectionne également dans ce domaine, en prenant des cours de direction avec Jean-Claude Kolly, et est consécutivement invité à reprendre la direction musicale de l'Harmonie Municipale de Martigny dès septembre 2015.

Dès la fin de ses études de clarinette, il commence une formation de chanteur, dans la classe de Norbert Carlen, où il obtient en juin 2011 un Certificat avec Félicitations du jury, puis en juin 2013, un Post-Certificat mention excellent.

Il développe aussi une intense activité dans le domaine de la composition, de l’arrangement et de la musique de chambre. Ses compositions et arrangements pour chœur, ensemble à vent et orchestre de jazz ont déjà remportées, à de nombreuses reprises, un vif succès. Il est régulièrement invité à se produire en soliste, notamment avec des ensembles à vent, et collabore avec plusieurs formations instrumentales, dont l’Orchestre à vent de l’Armeespiel, l’Orchestre de Chambre valaisan,leChamber Wind Orchestra , l’orchestre de l’ « Opéra du Rhône » et l’ « Orchestre d’Harmonie du Valais ».

Yuram Ruiz

  • Langues: Anglais, Espagnol, Francais, Italien
  • Fonctions: Professeur

Energie et dynamisme caractérisent la personnalité du chef d’orchestre et violoncelliste vénézuélien Yuram Ruiz. Ce musicien, originaire de l'île de Margarita, s’est construit une carrière académique solide entre l’université de Caracas, la HES de Lausanne, et le Conservatoire de Lugano. Il termine actuellement un DAS en direction d’orchestre à la HKB de Berne.

Enfant il est membre du Simón Bolívar Symphony Orchestra au Venezuela et travaille sous la direction de chefs de renom tels que José Antonio Abreu, Gustavo Dudamel, Claudio Abbado, Simon Rattle, Daniel Barenboim ou Andris Nelsons. Après son Master de violoncelle avec Marcio Carneiro, Yuram Ruiz se forme à la direction d’orchestre sous la tutelle d’Enrico Dindo, gagnant du Prix Rostropovich. Suite à son passage remarqué à l'Orchestre de Chambre des «Voix et musique pour l'intégration" (Espagne), il devient en 2014 chef principal de l'Orchestre à Cordes de la jeunesse Suisse italienne avec lequel il démontre une excellente maîtrise du répertoire de Bach, Mozart, Haydn, Schubert, Debussy, Beethoven et d'autres grands noms de la musique classique.

En 2014 et 2015 on lui confie la direction des Jeunesses Musicales Suisses avec qui il crée le "Concerto pour Jazz Trio et orchestre" du compositeur suisse Arthur Hnatek.

Carine Saillen, originaire de Bramois, a suivi des cours de solfège et piano au sein du Conservatoire de Sion pendant sa scolarité obligatoire et ses études à l’Ecole supérieure de commerce de la ville de Sion. Actuellement, elle habite Monthey.

Ses domaines favoris étant la musique et les enfants, elle a entrepris une formation de 3 ans à Delémont à l’Institut d’éducation musicale Edgar Willems.

Après avoir donnés des cours privés depuis 1987, elle intègre le Conservatoire en tant que professeur d'éduction musicale en 2001 et y enseigne la méthode Willems aux enfants de 4 à 7 ans dans les sections de Monthey, de Sion, d'Orsières et du Haut-Léman.

Rose-Marie Salamin a étudié au Conservatoire de Sion avant d'obtenir un diplôme d'enseignement de la flûte à bec au Conservatoire de Lausanne. Passionnée de pédagogie, elle choisit de se spécialiser dans l'enseignement aux débutants.

Tobias Salzgeber

  • Discipline: Direction instrumentale
  • Langues: Allemand, Anglais, Francais
  • Fonctions: Professeur
Tobias Salzgeber wurde 1974 in Raron geboren. Nach der Ausbildung zum Primarlehrer in Brig studierte er Trompete bei Markus Würsch an der Musikhochschule in Bern, und schloss 2000 mit dem Lehrdiplom ab. Als Trompeter im Schweizer Jugend Sinfonieorchester und im Sinfonischen Blasorchester des Schweizer Armeespiels gab es zahlreiche Auftritte im In- und Ausland. Kammermusik, und die Liebe zur alten Musik mit Zink und Naturtrompete ergänzten die Konzerttätigkeit. Es folgte ein Studium an der Musikhochschule in Luzern in der Dirigentenklasse von Josef Gnos, welches er 2004 mit Auszeichnung abschloss. Danach verfeinerte er seine Dirigiertechnik am Konservatorium in Maastricht (NL) bei Jan Cober. Momentan ist Tobias Lehrer für Blechbläser und Blasmusikdirektion an der AMO, leitet die Dorfvereine Raron/St.German und Lalden, dirigiert das Oberwalliser Blasorchetser, und ist Mitglied bei apartig und im Barrique Brass Quintet

Après son diplôme d’enseignement de la guitare, obtenu à Sion en 1998, dans la classe d’Alexandre Rodrigues, Grégory Scalesia poursuit ses études à Genève où il obtient le diplôme de virtuosité auprès de Nicholas Petrou. En 2006, il suit des cours d’orchestration dans la classe de Gérard Dayer au Conservatoire Supérieur de Musique Tibor Varga et participe à plusieurs projets musicaux dont le projet d’orchestration du « Seigneur des Anneaux » pour l’orchestre du Conservatoire de Sion. Il arrange et participe à la guitare au spectacle « Rêveries » de Robert Walser. Il a également joué comme soliste et arrangé le concerto de Aranjuez pour un ensemble à cordes puis pour un quintette à vent. Actuellement, il enseigne au Conservatoire de Sion.

John Schmidli est né à Sion. Il débute sa formation musicale au Conservatoire de Sion où il étudie le piano et le solfège. Puis il commence l’étude de la clarinette chez M. Dominique Tacchini.

Il enchaîne avec des études professionnelles au Conservatoire supérieur de musique de Genève. Suivent un premier prix de virtuosité dans la classe de clarinette de Thomas Friedli ainsi qu’un premier prix de musique de chambre avec l’ensemble Extensio dans la classe de Roger Birnstingel.

John Schmidli partage son activité entre l’enseignement au Conservatoire de Sion, la musique d’orchestre et la musique de chambre au sein de différentes formations.

Eva Simonin est de nationalité Suisse, née le 19 mai 1984 à Paris, elle prend sa première leçon de violon en Belgique à l'âge de cinq ans. Elle commence par la méthode Suzuki. Plus tard, elle a l'opportunité de passer une audition à l'académie de musique de Sion devant Tibor Varga et Yolande Leroy. Elle y reste cinq ans puis rentre au Conservatoire de Sion dans la classe de Stefan Ruha, rencontré au hasard d'un campus musicus.

Eva passe son post-certificat avec mention, puis décide après l'obtention de sa maturité fédérale en langues, de poursuivre ses études professionnelles musicales au Conservatoire de Lausanne chez Mme Christine Sorensen. Elle obtient en juin 2008 son Master d'enseignement. Amoureuse de la musique vocale elle obtient son certificat de chant en juin 2010.

Parallèlement aux disciplines musicales, violon, chant et accessoirement piano, elle obtient un diplôme de fitness-wellness à l'université de Lausanne dans le but d'harmoniser jeu et posture. Aujourd’hui, elle partage son temps principalement entre l’enseignement du violon et les concerts de musique de chambre.

Norton Sonner

  • Langues: Francais
  • Fonctions: Professeur

Sensible à la musique depuis tout petit, j'ai eu la chance de poser mes mains sur divers instruments avant de commencer réellement à en jouer. J'ai commencé la guitare à 10 ans pour enfin pouvoir jouer les morceaux que j'aimais écouter.

Après avoir fait le conservatoire avec cet instrument, je suis parti à Genève pour étudier la musique et la rythmique Jaques-Dalcroze à la Haute Ecole de Musique où j'ai obtenu un Bachelor et un Master avec deux prix spéciaux.

Je fais partie de différents groupes de musique dont le groupe Bandapar depuis 2009 dans lequel je compose, chante et joue du piano et de la guitare, le duo acoustique Road 43 et j'ai également été bassiste dans un groupe à Genève.

J'ai enseigné avec beaucoup de plaisir l'initiation musical Dalcroze à l'EMNC de Venthône durant deux ans.

J'ai hâte de partager ma passion de la musique au travers des cours d'initiation musicale Dalcroze avec mes élèves au sein du Conservatoire.

Annelise Theodoloz

  • Discipline: chant
  • Langues: Anglais, Francais, Italien
  • Fonctions: Professeur

Professeur

Annelise Théodoloz, professeur de chant passionnée, œuvre depuis trente ans au service des jeunes, des novices ou des voix confirmées et a formé et forme nombre de voix qui intègrent nos chœurs ou sont devenus à leur tour solistes confirmés.

Cantatrice

Annelise Théodoloz, cantatrice atypique, se décline tout à tour en contralto ou mezzo-soprano dans le répertoire sacré ou en mezzo dramatique et soprano lirico spinto pour le récital et le lyrique.A ce jour elle préfère se produire en tant que mezzo soprano.

Elle a représenté la Suisse à l’Opéra National de Budapest « Magyar Állami Operaház » et a chanté à l’Opéra national de Lorraine Nancy, l’Opéra de Tour, le Théâtre de Caen.

Dans le domaine sacré elle a porté la voix au-delà des frontières (Suisse, France, Portugal, Allemagne, Autriche, Italie, Grande-Bretagne, Canada, Israël, Japon), dans des salles prestigieuses (Symphony Hall, Suntory Hall, Auditorium de Haifa, Théâtre de Jerusalem, Het Concert Gebouw) sous la direction de chefs renommés à l’étranger Helmut Rilling, Bernard Tétu, János Kovács... et en Suisse Jesús López Cobos, Michel Corboz, Mario Schwarz, Bernard Héritier, Laurent Gendre…

Dr ès Sciences Métaphysiques, Msc D

Annelise Théodoloz, docteur ès Sciences Métaphysiques, Msc D, à ses heures, a cherché très loin l’essence même de la voix dans son acception la plus authentique et profonde.

Professeur depuis trente ans,

Cantatrice depuis tout autant,

Docteur en Sciences Métaphysiques, également,

ces trois aspects réunis en un tout unifié reflètent les couleurs propres de cette artiste atypique, franche et entière, passionnée et inspirée, originale et personnelle. Elle interpelle et ne laisse pas indifférent.

Expert, animatrice de stage, coach vocal

Annelise Théodoloz est également appelée comme jury i. e. dans le cadre des sessions d’examens de la section professionnelle de l’Institut de Ribaupierre en 2013 et 2014, pour animer des stages, donner des Masterclasses en France et en Suisse, pour assurer la pose de voix ou le coaching vocal de chœurs…

Prises de son en direct et en différé

Annelise Théodoloz a enregistré pour Erato, Apex, Naxos, Prélude, Arton, United Audio. Des prestations ont été diffusées en direct et différé sur Espace 2, France 5, CBS Radio-Canada, Canal 9.

Distinctions

Annelise Théodoloz a été finaliste de plusieurs concours internationaux

i. ex. à Clermont-Ferrand en 1997, « International Fondation for Creativity» en 1995, du concours international Walter Gruner de Londres en 1989

Vous souhaitez connaître ses réalisations en détail ? Visitez son site :

www.instrumentdivin.com

Soyez les bienvenus dans sa classe, que vous soyez débutant ou confirmé, adolescence ou adulte.

Bases de langage musicale appréciées pour débuter les cours de chant.

e-mail Privé : annelise.theodoloz@gmail.com (pour communications personnelles)

e-mail Conservatoire : annelise.theodoloz@conservatoirevs.ch

Votre attention svp merci :


Pour information l'adresse mail privée dre.annelise.theodoloz.mscd@bluewin.ch est actuellement saturée.

Pour des communications personnelles merci d'utiliser l'adresse mail : annelise.theodoloz@gmail.com


© Tal - Version 13.08.19

Né à Lausanne en 1959. Premières études de la guitare au conservatoire de Montreux avec comme professeur Alexandre Rodrigues jusqu’au certificat en 1981. Dans le même temps, obtention d’un brevet d’enseignement Primaire Vaudois en 1980, avec quatre ans de pratique du violon. Suite des études au conservatoire de Sion pour certaines branches théoriques et du violon, puis, toujours avec Alexandre Rodrigues, études professionnelles au conservatoire Populaire de Genève jusqu’à l’obtention en juin 1986 du certificat de fin d’études terminales. Stages de perfectionnement auprès des Maîtres Alberto Ponce et Raoul Sanchez.

Enregistrement en juin 2009 d’un disque des œuvres du compositeur valaisan Guy Kummer Nicolussi avec l’ensemble des Guitares valaisannes.

Christian Tille est le doyen des cordes depuis la rentrée d'août 2016

Née en 1994, Noémie Turrian débute le saxophone en 2002 à l'École de Musique de la Ville de Lausanne. Après plusieurs années de cours instrumentaux, elle obtient le certificat AVCEM (Association Vaudoise des Conservatoires et Écoles de Musique) en 2009 (avec les félicitations des experts).

Durant son parcours musical, elle prend part à de nombreux concours cantonaux, régionaux et nationaux qui lui permettent d’avoir des échéances et de jouer devant un public. Le « concours vaudois des solistes et petits ensembles » lui offre le titre de championne vaudoise toutes catégories six fois, et le « concours suisse de musique pour la jeunesse » lui accorde plusieurs prix. Enfin, elle participe au « Prix Musique Suisse » dont elle sera lauréate en 2014.

En 2015, Noémie obtient le certificat supérieur instrumental (avec les félicitations du jury), ce qui marquera la fin de son parcours musical amateur. Cette même année, la commune de Port-Valais lui octroie le mérite culturel.

Jusqu’en 2017, Noémie suit ses cours de saxophone à Lausanne dans la classe d’Ilya Bregenzer en parallèle de ses études au Collège de Saint-Maurice, puis à la Haute École Pédagogique où elle obtiendra un Bachelor en enseignement primaire en 2016. Cependant, souhaitant se consacrer davantage au monde de la musique, elle débute des études à la Haute École de Musique de Lausanne dans la classe de saxophone de Pierre-Stéphane Meugé.
Cette nouvelle étape lui offre la possibilité de se consacrer à des projets de musique de chambre, d’ensemble et d’orchestre. En effet, le projet de master de Théo Schmitt lui permettra de vivre une expérience musicale de ciné-concert en 2018. Durant deux sessions, elle jouera également au sein de l’Orchestre d’Harmonie du Valais sous la direction d’Etienne Mounir, et sous la même baguette, elle participe au projet de musique sacrée avec AGORA music ensemble en 2019.
Actuellement, Noémie joue dans un quatuor de saxophones nommé « K’ré de sax’ » qui a été créé à l’occasion d’un festival Off’ du septembre musical. De plus, elle intègre le groupe de fanfare de rue LookSeeGo avec lequel elle est active depuis 2018.

Samuel Urscheler

  • Discipline: saxophone
  • Langues: Allemand, Anglais, Espagnol, Francais, Italien
  • Fonctions: Professeur

Le saxophoniste Samuel Urscheler a bénéficié d’un parcours multi-stylistique : Après sa scolarité entre big bands, groupes de funk et harmonies, cours de saxophone classique et jazz, il décide, après un séjour chez Serge Bertocchi à Amiens (F), d’entreprendre des études de musique classique à l’HEMU Lausanne auprès de Pierre-Stéphane Meugé. Son travail de Bachelor consiste en deux arrangements de standards jazz pour un ensemble composé de musiciens des départements classique et jazz de l’HEMU – une nouveauté dans cet établissement.

Enrichi d’un semestre au Conservatorio Superior de Palma de Majorque (E) dans la classe de Rodrigo Vila, il obtient son Master de pédagogie en 2014 à l'HEMU Lausanne. Il détient également un Master en traduction spécialisée de la faculté de traduction de l’université de Genève. Samuel Urscheler a travaillé en tant que professeur de saxophone dans différentes écoles de musique (en particulier à Vouvry depuis 2010) et devient chargé de cours du conservatoire cantonal en 2017. Il est régulièrement invité comme intervenant par des harmonies et se produit sur les scènes régionales avec l’orchestre à vent symphonique de l’armée suisse et avec ses propres projets comme CROME (quatuor à cordes et saxophone) dont il est le fondateur et l’arrangeur. Parallèlement, il continue à enrichir son vocabulaire musical avec des cours de jazz, de flûte et de clarinette et des masterclasses de musique classique.

Né en 1991 à Bonheiden, dans la province de Antwerp (Belgique), Glenn Van Looy s’est rapidement fait un nom parmi les meilleurs euphoniums du 21èmesiècle.

C’est aux côtés de son père Geert Van Looy, professeur de musique et tromboniste basse, que Glenn souffle ses premières notes lorsqu’il est enfant. Tombé amoureux de son euphonium, il intègre l’Ecole secondaire d’Arts d’Antwerp. Après un passage au MAGO d’Antwerp - où il étudie sous la direction de Arthur Vanderhoeft - Glenn s’en va parfaire ses connaissances musicales à l’Institut Lemmens de Louvain, dans lequel il intègre la classe de Nick Ost.

Sur scène, c’est dans la fanfare villageois dirigé par son père que Glenn démarre sa carrière. Très vite repéré de par son talent, il est engagé à l’âge de onze ans comme euphonium assistant du Festival Brass Band, ensemble belge qui concourt en catégorie excellence. Une année plus tard, et à seulement douze ans, il est nommé euphonium solo du Brass Band Heist. Il occupe ce poste durant dix ans, avant de rejoindre, en 2013, l’un des ensembles les plus prestigieux d’Europe, le Brass Band Buizingen. Depuis 2016, Glenn Van Looy occupe le poste d’euphonium solo au sein du très populaire Valaisia Brass Band, en Suisse.

L’incroyable parcours de Glenn l’a vu remporter de nombreuses et prestigieuses compétitions en Europe et ailleurs. Il s’est en effet distingué dans plusieurs concours de Brass Band, remportant le prix du meilleur soliste lors du Flemish Open Brass Band Championship, mais aussi à l’occasion du World Music Contest de Kerkrade (Pays-Bas). En Grand-Bretagne, et lorsqu’il évoluait avec le Baumaris Band (Pays de Galles), Glenn a également glané de nombreuses récompenses individuelles. En 2010, il remporte le prix du meilleur soliste lors du British Open Senior Trophy. Un exploit qu’il réitère en 2011. Cette même année, il est par ailleurs désigné meilleur soliste lors des National Brass Band Championships de Londres.

Mais c’est avant tout son brillant parcours en tant que soliste international qui le distingue de ses contemporains. Au fil des ans, Glenn Van Looy a remporté toutes les catégories du Championnat national des solistes en Belgique. En 2010, il a été sacré Champion d’Europe des solistes à Linz. Plus jeune vainqueur du British Open Solo Championship, Glenn a également été désigné International Soloist of the Year, lors du Ern Keller Memorial de Sydney, en 2009. Parmi les autres concours que Glenn a remportés, citons la Jeju International Brass Competition (Corée du Sud), l’UFAM Contest de Paris (France), l’International Euphonium Competition de Lieksa (Finlande), ou encore la Dexia Classic Competition (Belgique). A l’issue de ce dernier succès, il fut invité à interpréter le Concerto pour euphonium de Cosma, avec le Brussles Philharmonic Orchestra.

Glenn Van Looy est également un artiste à l’origine de plusieurs CDs. Dans la lignée de son premier album «Move Their Mind», Glenn a réalisé en 2013 un second opus, «Stories of Life», enregistré en collaboration avec le Manger Musikklag, Allan Withington et World of Brass. A peine deux mois après sa sortie, l’album a été récompensé par plusieurs prix, dont celui du Brass Band World Magazine ou encore celui du British Bandsman. La même année, Glenn Van Looy était désigné «Player of the year» par le Brass Band World Magazine.

En 2015, Glenn a choisi de mettre en lumière plusieurs pièces solistiques anciennes. Un travail concrétisé au travers de son troisième album, «Lost Treasure», et qui devrait donner naissance à un quatrième CD dans le courant de l’année 2017.

En parallèle à sa carrière à l’euphonium, Glenn est également très actif en tant que jury, professeur et directeur. A la baguette du Filton Concert Brass, Glenn a remporté le Welsh Open de Porthcawl. Avec cet ensemble, il a également terminé à la seconde place du Festival of Brass Contest de Wychavon, en Angleterre. Glenn officie également en tant que directeur invité du Brass Band de Lyon (France), avec lequel il a remporté la catégorie excellence lors du Championnat national de 2017. Fréquemment invité en tant que conseiller musical partout en Europe, Glenn est l’actuel directeur de la fanfare La Stéphania de Sembrancher, en Suisse.

Glenn Van Looy est par ailleurs «Performing and Development Artist» pour la marque d’instruments Geneva.

Jean-Pierre Varone

  • Discipline: Langage musical
  • Langues: Francais
  • Fonctions: Doyen, Professeur
  • Décanat de Langage musical

Jean-Pierre Varone effectue son parcours musical au Conservatoire cantonal de Sion où il obtient un Diplôme d'enseignement du piano.


Il a participé entre autre au festival Rainer Maria Rilke, aux "Floralies " de Sierre ainsi qu'à de nombreuses "soirées contes" à la Ferme-Asile de Sion. Il s'est produit à plusieurs reprises en duo à quatre mains comme au Château Mercier à Sierre et au CERN de Genève. Il anime également avec son épouse des veillées méditatives chant et piano.


Jean-Pierre fait également partie de la SSPM (société suisse de pédagogie musicale) dans la section valaisanne où il occupe le poste de secrétaire depuis plus de 10 ans.

Mais c'est au travers du Langage Musical qu'il s'est découvert une véritable passion pour l'enseignement du Solfège . Il est par ailleurs doyen de la discipline depuis 2007 et est demandé depuis 3 ans comme expert lors des examens de certificat de Solfège du Conservatoire de Lausanne.

George Vassilev

  • Discipline: guitare
  • Langues: Anglais, Francais
  • Fonctions: Professeur

Guitariste avec une approche artistique, un discours musical et une maîtrise unique de son instrument, George Vassilev est né en Bulgarie en 1966. Il suit les cours de Lijuben Haralambiev à l'Ecole Nationale de Musique de Varna et en 1987, il poursuit ses études au Conservatoire de Kiev, sous la direction de N. Mikhailenko. En 1992, il obtient en Suisse le Premier Prix de Virtuosité au Conservatoire de Genève dans la classe de Maria-Livia Sao Marcos, suivi, en 2001, d'un diplôme de "Master Concert Degree" à l'Académie Royale de Copenhague (Danemark) dans la classe de Ingolf Olsen.

Il est lauréat de plusieurs premiers prix dans de prestigieux concours internationaux de musique.

George Vassilev s'est produit en soliste dans des salles de renommée mondiale telles que l'Ermitage à St-Petersbourg, l’Opéra de Sydney, le Royal Festival Hall à Londres, le Victoria Hall à Genève, New Opera House à Copenhague, The Arts Centre à Melbourne, le Waterfront Hall à Belfast, entre autres.

Après des études à Sion ( diplôme dans la classe d'Aline Baruchet) et Vienne (perfectionnement, classe Heinz Medjimorec ), Cornelia Venetz s’est rapidement engagée dans la vie musicale valaisanne. Dans l’enseignement auprès du Conservatoire Cantonal de Sion, où une vingtaine de jeunes pianistes diplômés ont suivi ses cours et contribuent actuellement au rayonnement de la vie artistique valaisanne. Elle accompagne bon nombre de musiciens et d’ensembles vocaux.

Mais également dans le domaine de la musique de chambre, où elle est très active, (Trio Malinconia, Labandànéon, pianiste invitée du Quatuor Mogdiliani, etc…), elle guide souvent de jeunes musiciens dans ce domaine bien particulier.

Son activité de soliste l’a fait rencontrer des orchestres tels que Pro Musica de Bern, La Camerata de Genève, l’Orchestre du Conservatoire de Sion ainsi que l’Orchester-Gesellschaft du Haut-Valais et l’Orchestre du Collège de St-Maurice.

Né à Massongex (VS), Fabrice Vernay commence le tambour puis les percussions au sein de la fanfare locale. Après avoir obtenu sa maturité, il entame ses études professionnelles au Conservatoire de Lausanne dans la classe de Stéphane Borel, où il obtient le diplôme d’enseignement et le diplôme de concert, tous les deux avec les félicitations du jury. Il étudie aussi le vibraphone jazz à l’EJMA de Lausanne chez Philippe Cornaz et la batterie en privé chez Patrick Dufresne.

Percussionniste polyvalent, Fabrice Vernay participe à des productions variées (opéra-rock, spectacle cabaret, musique théâtrale, orchestre à vent). De 2000 à 2006, il est membre du Swiss Army Marching & Concert Band lors de nombreux tatoos en Europe. Il joue au sein de l’orchestre symphonique Sinfonietta de Lausanne depuis 2006. En 2006, il crée Percuten, ensemble de 10 percussionnistes pour lequel il compose et arrange (publié chez showandmarchingmusic.com). Il a joué avec des percussionnistes renommés comme Keiko Abe et le Lausanne marimba ensemble, Fritz Hauser, ou le Tchiki Duo. Il est membre de la Cie Heure Orange (chansons), de Via Vallesia (world music), du Zapping trio (musique de chambre) et de l'ensemble EOL (musique contemporaine).

Il enseigne les percussions à l'harmonie de Massongex, au conservatoire cantonal valaisan et à l'école communale de musique de Martigny. Après avoir obtenu en 2016 une licence en sciences de l'éducation à l'université de Dijon, il collabore à la formation des étudiants en master de pédagogie à l'HEMU.

Edmond VOEFFRAY, organiste habitant Martigny a obtenu le Diplôme supérieur d’orgue au Conservatoire de Lausanne en 1996 dans la classe de Pierre-Alain CLERC, après quoi il a suivi une année d’étude en Allemagne du Nord auprès de Harald VOGEL. En 2008, il obtient le diplôme de concert du conservatoire de Lausanne (Prof. Kei KOITO).
Il collabore régulièrement à la « Tribune de l’orgue », journal spécialisé de Suisse romande. Il a signé une présentation de la dernière restauration de l’orgue de Valère (l’orgue jouable le plus ancien au monde), article paru également dans la Revue musicale de Suisse romande. Il a aussi rédigé un article sur les orgues du Guatemala suite à un voyage dans ce pays avec le trompettiste Dario MALDONADO. Avec ce dernier, il a animé les Dimanches musicaux de Massongex.
Edmond VOEFFRAY a occupé divers postes d’organiste dont celui de Martigny-Ville. Il a été choisi sur concours voici six ans comme organiste titulaire de la Cathédrale de Sion. Licencié ès sciences mathématiques de l’Université de Lausanne, il a présidé la section de Martigny des Jeunesses Musicales jusqu’en 2005 et est actif dans le cadre de la Fondation André GUEX-JORIS de cette même ville. Comme accompagnateur, il collabore avec de nombreux chœurs valaisans.
La Radio Suisse-Alémanique l’a sollicité en octobre 2000 pour des enregistrements présentant les orgues anciens de Saint-Séverin sur Conthey et de Martigny.
Président de la section Valais-Romand de l’AOR (Association des Organistes Romands) et membre du comité du Festival international de l’orgue ancien de Valère sur Sion, il poursuit des recherches historiques sur les orgues du Valais.

Originaire d’Orsières, Anne Volluz Alter étudie le piano au Conservatoire de Sion chez Mmes Claudine Pignolet et Rita Possa et obtient son diplôme d’enseignement avec les Félicitations du Jury en 2005. Elle suit en parallèle des cours de jazz et de chant. Plus tard, elle se dirige au Conservatoire de Neuchâtel dans la classe de Paul Coker et décroche son diplôme de Concert en 2008.

Actuellement, elle enseigne le piano au Conservatoire Cantonal de Sion, section d’Orsières. Elle est également engagée comme accompagnatrice de différentes classes du Conservatoire et des Ecoles de musique pour les auditions, examens et concours de jeunes solistes. Elle fut également sollicitée comme répétitrice dans des projets d’opéra (Carmen, la Belle Hélène, West Side Story…) et participa à de nombreux spectacles tels que comédies musicales, suites chorales, revues ou tours de chansons françaises.

Elle joue en duo avec le violoniste Florian Alter. Tous deux sont engagés dans différentes manifestations et concerts.

Florence von Burg

  • Discipline: piano
  • Langues: Anglais, Francais, Italien
  • Fonctions: Professeur

Florence von Burg Pianiste & Violoniste

Florence von Burg obtient le diplôme d'enseignement puis le diplôme de concert de piano avec félicitations du jury dans la classe de Christian Favre à la Haute Ecole de Musique de Lausanne - HEMU. En 2005, elle remporte le 2ème prix du concours Joseph Dichler à Vienne.

Parallèlement, elle se perfectionne également au violon auprès de Lihay Bendayan obtenant le diplôme d’enseignement puis le master d’interprétation de concert avec distinction en 2011. L'année suivante, elle remporte le 1er prix de violon du Concours David Gritz ainsi que le 1er prix du concours de musique de chambre Roz Choron en quintet à cordes à Jérusalem.

Au piano comme au violon, elle se produit régulièrement en concerts, en soliste, en musique de chambre (principalement en Duo et Quatuors) et en orchestre.

Actuellement, elle est Konzertmeisterin de l'ORS - Orchestre Riviera Symphonique et de l’OVS - Orchestre des Variations Symphoniques dirigés par Luc Baghdassarian ainsi que 1er violon du Quatuor des Variations Symphoniques et du DS Quartet.

Elle consacre également une part importante de son temps à l’enseignement : depuis 2019, elle enseigne le piano au Conservatoire cantonal du Valais et le violon dans le cadre du projet social Un violon dans mon École au sein des Ecoles primaires de Monthey, depuis 2018.

www.florencevonburg.com

Née à Sion, Vérène Zay commence le violon à l’âge de 6 ans. Après avoir obtenu son certificat amateur auprès de Stefan Ruha au Conservatoire Cantonal du Valais, elle continue à se former auprès de Lihay Bendayan, tout en menant de front ses études au Lycée-Collège des Creusets. Sa maturité gymnasiale en poche, elle intègre la Haute Ecole de Musique de Lausanne, dans la classe de Gunars Larsens, où elle reçoit son Bachelor en 2012. Elle poursuit ses études en pédagogie auprès de Christine Sörensen et obtient son Master en Pédagogie Musicale, orientation Enseignement Instrumental, en juin 2014.

Accompagnant régulièrement des chœurs dans de petits ensembles ad hoc, Vérène Zay se passionne pour le chant et la direction chorale et se forme dans ces deux disciplines, parallèlement à ses études de violon. Depuis septembre 2015, Vérène Zay partage son temps entre l’enseignement du violon en privé et dans le cadre du projet pilote « Un violon dans mon école » lancé par la fondation Vareille dans les écoles de Martigny, la direction chorale et l’enseignement de la musique au Cycle d’Orientation d’Octodure.

Romaine Zorn-Métrailler

  • Discipline: Langage musical
  • Langues: Francais
  • Fonctions: Professeur

Romaine Zorn-Métrailler a étudié la musique au Conservatoire de Sion.

Elle y obtient son diplôme d’enseignement de piano dans la classe de Cornelia Venetz ainsi que les certificats de flûte traversière, direction chorale et orgue.

Actuellement, elle enseigne le piano en privé, le langage musical au Conservatoire de Sion, dirige la chorale de Montana-Village et est active aux postes d’organistes des paroisses protestantes de Crans-Montana et Sierre.

Au piano, elle est régulièrement sollicitée dans l’accompagnement choral.

Parallèlement, elle suit une formation de conteuse à l’Association Rendez-Vous Contes.